Mise en place à Kisangani des mécanismes de lutte contre les VBG subies par les enfants sourds-muets


Kisangani, 1er  mars 2024 (ACP).- Un atelier de réflexion sur les mécanismes et les stratégies de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) subies par les enfants sourds et muets, dans le cadre du projet voix et leadership des femmes  » VLF » sur la prévention et protection des élèves filles et garçons sourds-muets contre les VBG en milieu scolaire, a été ouvert vendredi à Kisangani, dans le nord-est de la République Démocratique du Congo, a-t-on appris.

 » Dans le cadre de cet atelier travail, les participants réfléchissent pour ressortir des mécanismes et stratégies adaptés pour mieux lutter contre les VBG subies par les enfants sourds et muets. Il est question d’analyser les causes et conséquences des VBG chez les sourds muets« , a déclaré Mme Scolastique Yalongolo, chargée de projet à l’asbl action des femmes des femmes handicapées pour les droits de l’homme et le développement intégral (AFHADHODI/Tshopo).

Au cours de cet atelier, il est prévu plusieurs activités, tout comme, des exposés sur la notion, les formes sur les VBG les plus courantes en famille, à l’école et dans la communauté et les mesures d’atténuation de l’impact des VBG.

Selon elle, des travaux en groupe sont également prévus pour indentifier des mécanismes et des stratégies de prévention et de protection mais aussi l’élaboration de draft sur lesdits mécanismes et stratégies de lutte contre les VBG chez les élèves handicapés sourds-muets.

 » Le résultat de leur travail aboutira aux résolutions qui vont ressortir les recommandations pour être vulgarisé auprès des autorités politico-administratives, scolaires et les autres membres des communautés« , a-t-elle renchéri.



Pour Mme Marguerite Niki Imayonda, représentante de la Gouverneure de province, la question de VBG est une question qui n’a pas encore trouvé un début d’atenuation en RDC. Elle a demandé aux participants d’apporter leur contribution pour aider l’asbl AFHODHODI à pouvoir mettre en œuvre les mécanismes  et les stratégies d’atenuation contre le VBG.

Les enfants sourds et muets, leurs éducateurs, les institutions politiques de la province, les différentes divisions du genre, justice, droits humains, affaires sociales et les structures de la société civile prennent part, du 01 au 02 mars 2024, à cet atelier de mise en place de ces mécanismes d’atténuation des VBG chez les jeunes filles vivant avec handicap.

Ce projet mise en œuvre dans la province de la Tshopo par AFHADHODI/Tshopo est appuyé financièrement et techniquement par le programme VLF financé par les affaires mondiales Canada exécuté par le centre Carter Canada. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet