Une structure condamne une bagarre au sein d’une Université à Kinshasa

Kinshasa, 14 juillet 2023 (ACP).-  Une bagarre intervenue vendredi entre deux étudiantes de l’institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (IFASIC), à Kinshasa, en République démocratique du Congo, a été  condamnée par une structure sociale lors d’un entretien avec l’ACP. « Je condamne cette attitude irresponsable de ces jeunes étudiantes qui ont recouru à la violence pour régler leurs différends. Cet acte souille davantage l’image de notre Alma Mater », a déclaré la présidente de l’Association des femmes journalistes de la presse écrite (ACOFEPE), Grace Israëlla  Kangundu Ngyke.

Et de poursuivre: « Je n’ai pas encore une information officielle de la cause de cette bagarre entre ces deux jeunes femmes filmées en plein journée mais je pense tout de même quelque en soit la cause, la violence n’est pas une bonne option pour résoudre les choses. Nous n’accepterons jamais que les antivaleurs soient prônées par les femmes surtout les étudiantes qui sont censées prendre la relève de notre métier ».

A ce sujet, Mme Kangundu a invité les autorités de l’IFASIC à prendre des mesures disciplinaires contre ces deux jeunes femmes qualifiées de barbares afin que ces genres d’actions ne soient pas répétées dans ce milieu éducatif.

Il sied de rappeler que l’ACOFEPE est une organisation féminine militant pour les droits des femmes journalistes de la presse écrite congolaise.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet