A Kisangani, Denis Mukwege promet un état-major spécial pour une urgence agro-alimentaire

Denis Mukwege s’adressant à la population de Kisangani

Kisangani, 7  décembre 2023(ACP).- Le candidat président Denis Mukwege a promis, au cours d’un meeting mercredi à Kisangani, province de la Tshopo, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, un état-major spécial pour une urgence agro-alimentaire, une fois élu au scrutin du 20 décembre.

« Moi je vous dis que nous aurons un état-major spécial où nous allons créer une urgence agro-alimentaire. Avec cette urgence agro-alimentaire, nous prendrons tous les jeunes démobilisés et les mettrons dans ce programme », a-t-il déclaré.

« Ça ne sera pas seulement pour faire l’agriculture, mais aussi pour l’entretien des routes afin que les productions des villages nous parviennent ici à Kisangani. Et nous le ferons parce que nous avons un programme qui est clair », a poursuivi le candidat N°15.  

Il a fait savoir en outre, qu’à travers ce programme, la RDC en général et la province de la Tshopo en particulier,  ne dépendront plus de l’extérieur. « Nous n’irons plus vers l’extérieur pour demander de l’argent. C’est un travail que nous devons faire nous-mêmes. Il faut que les Congolais commencent à se dire qu’ils disposent aussi de l’intelligence capable de leur permettre de développer notre pays », a dit Dr Mukwege.

Sortir de l’esclavage par le travail

« Il faut que les choses changent. Si nous restons seulement comme ça, nous demeurerons des esclaves, et pour sortir de l’esclavage, ce n’est pas un travail de l’autre mais de nous-mêmes Congolais », a renchéri Denis Mukwege. Le candidat n°15 a été présenté à la population de Kisangani comme porteur d’espoir. Ce portrait a été faite par un membre de mouvement « Appel Patriotique ».

« Nous accueillons le candidat n°15 à l’élection présidentielle de 2023 à Kisangani, comme notre hôte de marque. Raison pour laquelle nous lui remercions pour avoir accepté de se présenter à la course pour la présidence. Denis Mukwege est connu comme réparateur des femmes (…) Qu’il devienne aussi réparateur de la République Démocratique du Congo, en briguant le mandat présidentiel », a dit Alphonse Maindo, candidat député national.

Après avoir présenté son projet de société pendant environ 30 minutes, le candidat n°15 à l’élection présidentielle a présenté les candidats députés nationaux et provinciaux du mouvement «Appel patriotique » qui l’accompagnent dans sa lutte politique.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet