Afrique subsaharienne : pour la mise sur pied d’un studio moderne d’enseignement d’architecture

Kinshasa, 1er mars 2024 (ACP).- La mise sur pied d’un studio moderne d’enseignement d’architecture en ligne dans des Ecoles supérieures d’architecture subsahariennes a été l’une des résolutions prises à l’issue de l’atelier  de partage d’expériences entre ces écoles tenu du 29 février au 1er mars à Kinshasa en République démocratique du Congo.

« Je salue la tenue de ces assises ayant abouti à plusieurs résolutions devant booster cette filière d’architecture notamment la mise sur pied d’un studio moderne d’enseignement d’architecture en ligne et à distance, la formation des enseignants capables d’enseigner par les NTIC », a déclaré le Pr Simon Nanituma, doyen de la faculté d’architecture, urbanisme et aménagement de l’Université Kongo (UK).

Il a également fait savoir la nécessité d’intégrer  les enseignements de l’ « architecture située », en prenant en compte des questions liées notamment au territoire, au changement climatique, au tourisme, à l’environnement, et à l’urbanisation des villes avec des outils appropriés.

Pour sa part,le Pr Washe Tshilumba, secrétaire général académique de l’Institut supérieur d’architecture et d’urbanisme de Kinshasa, s’est dit satisfait de ces deux journées d’atelier abritées par son institution.

Partage d’expériences

Cet atelier a visé notamment «le partage de différentes approches pédagogiques, des apports et des expériences entre enseignants d’architecture venus de plusieurs pays du monde», en vue d’initier une recherche pour le développement de l’architecture en Afrique subsaharienne, avait indiqué le Pr Cadoni Gionzoca de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Marseille/France, à l’ouverture de ce séminaire-atelier.

Placé sous le thème « Enseigner le projet architectural », cette activité s’était inscrite dans le cadre du projet Afrique-architecture-formation (AAF) qui appuie le secteur de l’enseignement de l’architecture en Afrique subsaharienne, notamment le renforcement des capacités des institutions supérieures d’enseignement d’architecture en RDC et au Togo.

Pendant les deux journées, plus de trente thématiques ont été débattues par les enseignants, chercheurs et architectes.

Il s’est  agi notamment des thèmes sur «la pédagogie du projet d’architecture située»,  «le rôle de la durabilité environnementale dans le projet de l’enseignement d’architecture», «des difficultés pour les étudiants en architecture à intégrer la durabilité dans le projet d’architecture en Afrique», «les aspects du genre et d’inclusivité dans l’enseignement du projet d’architecture», «la lecture des territoires et villes d’Afrique subsaharienne», ainsi que «la notion de l’architecture située et exigences didactiques».

Les participants sont venus de l’ISAU, de l’université Kongo, de l’Université de Lubumbashi (Unilu), de l’Université libre de Bruxelles, de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Marseille, de l’Institut régional d’enseignement supérieur et de recherche en développement culturel/Lomé et des ordres nationaux des architectes de la RDC et du Togo. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet