Agression rwandaise : présentation d’un échantillon de recruteurs et ravitailleurs du M23

Kinshasa, 08 mars 2024 (ACP).- Les Forces de la République démocratique du Congo (FARDC) ont présenté vendredi  à la presse à Kinshasa au siège des Renseignements militaires, un échantillon de cinq personnes, dont deux conseillers du gouverneur du Nord-Kivu, impliquées dans le recrutement et le ravitaillement des terroristes du M23, assujettis de l’armée rwandaise.

«Aujourd’hui, nous avons le devoir patriotique de présenter, à travers vous, à l’opinion nationale et internationale un échantillon de cinq complices rwandais et des terroristes ADF-M23, appréhendés grâce à la collaboration et à la dénonciation de la population de Goma, au Nord-Kivu», a déclaré le général Sylvain Ekenge, porte-parole des FARDC, qui a procédé à la présentation de ces collaborateurs.

« Deux de ces individus, ici présentes, ont un dénominateur commun, ils sont députés provinciaux du Nord-Kivu, de la législature passée, pour le compte du parti politique Ensemble pour la République », a-t-il précisé.

Le porte-parole des FARDC  a en outre indiqué que « le   5ème de ces individus, est originaire du Sud-Kivu » et qu’ « il  sera libéré faute de preuves ».

Il a par ailleurs déploré le comportement de « certains compatriotes, acteurs politiques de leur état », qui mènent des actions d’espionnage et « ne cessent de servir la cause de l’ennemi et de trahir » la RDC. « Heureusement, les services de défense de sécurité ne dorment pas sur leurs lauriers. Plusieurs de ces inciviques, mieux ces traitres sont tombés dans leurs filets, a-t-il fait savoir.

Le député provincial Hope Kibuye, recruteur

Hope Kibuye, député provincial du Nord-Kivu a été présenté par le général Sylvain Ekenge, dans cet échantillon « des personnes prises en flagrant délit de collaboration active avec l’armée rwandaise et les terroristes du M23 comme  « recruteur, sensibilisateur » et pièce motrice des éléments M23/RDF résidant à Goma,

« Il était en contact permanent avec quelques éléments des FARDC dont les enquêtes continuent. Il est membre de parti politique Ensemble. Il est en contact avec un certain Anderson. Il recrute à partir de Goma et Sieur Anderson vient récupérer les recrues vers l’Aéroport de Goma, précisément à Kihero pour faciliter leur entrée au Rwanda par le chemin clandestin», a-t-il précisé.

Il lui était proposé de devenir «vice-gouverneur du Nord-Kivu, après la conquête de Goma », a-t-il dit.

«Il reconnait avoir recruté quelques éléments des FARDC dont voici les noms : Sdt2Cl Salomon Balingene, déjà colonel au M23/RDF résidant à Rutshuru, Sdt2Cl Patient Mirenge, déjà colonel au M23, colonel MOUSSA et John non autrement identifiés, sieur Alio Ngera Alain député provincial du Nord-Kivu, sieurs Kambale  Nzodero et Ephrem Kabasha, les motards Imani Bahibika aux arrêts, et Muhindo Préférence, en cavale », a expliqué le porte-parole de l’armée congolaise.

Le deuxième collaborateur, « Sieur Muhonga Mafukulo Cyrile recruté par Hope(…) est conseiller et expert en Tourisme et environnement au gouvernorat du Nord-Kivu ».

Le troisième présumé complice du M23/RDF, « Sieur Ngoa Bulenda Germain est en contact permanent avec plusieurs cadres du M23, dont Bernard Biamungi, Simwera, Mwinda, Salomon Balingenge, Suba et Sieur Patient Magungu. Ces derniers lui ont proposé le poste de chef de la Chefferie Bashali avec pour rôle de convaincre les déplacés de guerre de retourner dans les zones conquises par le M23 », selon le porte-parole militaire.

Quatrième présumé complice du M23/RDF, « Sieur Alio Ngera est un député provincial élu de Walikale. (…)Il est sensibilisateur et recruteur du M23/RDF », a ajouté le général Sylvain Ekenge.

Cinquième complice présumé du M23/RDF, « Sieur Imani Bahibika Gabriel, est motard de profession et membre actif du M23 recruté par  Hope. Ce dernier vivait entre Goma et Rutshuru, où, dans le cadre de ses déplacements, il transportait des militaires en défection ainsi que des équipements pour renforcer le M23/RDF ». ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet