Armée nationale : l’option scientifique recommandée pour vaincre l’agresseur

Kinshasa, 11 février 2024 (ACP).- L’option scientifique, en plus de celles militaire et diplomatique, a été proposée pour l’armée de la République démocratique du Congo (RDC) à la  clôture samedi du séminaire organisé par le Collège des hautes études de Stratégies et de Défense (CHESD) du 8 au 10 février à Kinshasa.

« Pour mettre fin à la guerre imposée par le Rwanda à travers +ses  marionnettes +, en dehors des options politique, militaire et diplomatique, il faudra ajouter l’option scientifique », a déclaré dans son mot d’ouverture  du séminaire marquant l’ouverture de la 7ème session spéciale de cette Ecole, Samy Adubango, vice-ministre à la Défense nationale.

 «Le gouvernement qui ne ménagera aucun effort pour le retour à la paix, n’hésitera pas à s’approprier les orientations pertinentes et les options  préférentielles de ces assises dans sa lutte pour la paix », a-t-il dit aux auditeurs.

De nouveaux paradigmes

Pour mettre fin à « la guerre d’agression de plus de trois décennies ayant causé plusieurs millions de morts et provoqué le déplacement massif des populations dans l’Est du pays », les séminaristes ont  notamment appelé le gouvernement à définir « la  meilleure méthode de gestion efficiente de ses ressources, tout en créant un rapport d’intérêts convergents à travers la coopération ».

Ils ont également demandé au pays de trouver des stratégies et d’ « adopter un nouveau paradigme susceptible de contrer le pouvoir géo-économique des multinationales qui jouent un rôle prépondérant dans la crise dans l’est de la RDC », au regard du pourcentage de ressources minières dont regorge le pays. 

L’équipe de participants à ce séminaire placé sous le thème : « Guerre dans l’est de la République démocratique du Congo, quelles solutions durables préconisées au niveau national et régional ? », était composée des auditeurs de la 7ème session CHESD et des stagiaires  de la 7ème session spéciale de l’Ecole supérieure de l’administration militaire.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet