COP 26 : le président salue l’esprit de coopération des participants (De notre envoyée spéciale à Glasgow, Constance Tekitila)

Glasgow ,14 novembre 2021 (ACP).- Le président de la 26ème Conférence des Nations unies sur le Climat (COP 26), Alok Sharma, a salué l’esprit de coopération des négociateurs et ministres pendant les débats, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, jeudi, à Glasgow, en Ecosse.

Alok Sharma a relevé l’effectivité des négociations bilatérales avec des parties et différents groupes avant d’indiquer avoir reçu, le même jour, des exposés complets de son équipe de ministres co- facilitateurs qui ont apprêté de projets de textes sur l’adaptation, les pertes et dommages, les finances et sur le cadre de transparence renforcé.

Une série de problèmes a été passée au peigne fin lors de ces négociations, a souligné le président de la COP 26 précisant que les co-facilitateurs ministériels, les ministres et les négociateurs travaillent dur pour trouver des solutions à certaines questions insolubles qui ont, jusqu’ici échappé à leur attention pendant six ans.

 « Le 11 novembre est le jour du souvenir, qui a été célébré dans la matinée dans le pavillon du Royaume-Uni », a- t- il dit.

La COP 26 s’est tenue du 1er au 12 novembre à Glasgow, en Ecosse où la RDC s’est présentée comme pays solution à la crise climatique au monde grâce à ses énormes ressources environnementales, rappelle-t-on.

Nouveau financement britannique pour la RDC

Par ailleurs, le Royaume-Uni promet   un nouveau financement de 27,5 millions de livres sterling pour le nouveau programme d’action pour le climat urbain (UCAP) afin de soutenir les villes visant le zéro net, indique un communique du gouvernement britannique remis à la presse.

Ce programme qui est financé par « International Climate Finance », précise la source, aidera les villes d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine à prendre des mesures climatiques et à créer un avenir durable, en les aidant à mettre en œuvre des plans d’action climatiques innovants pour devenir neutres en carbone d’ici 2050 et préparer des projets d’infrastructures à faible émission de carbone pour réduire les émissions.

L’UCAP amendera les villes à mettre en œuvre des projets tels que celui des systèmes de transport public à faibles émissions, la production d’énergie renouvelable, la gestion durable des déchets, de nouveaux codes de construction intelligents face au climat et la planification des risques climatiques.

En outre, le programme d’action pour le climat urbain sera mis en œuvre en partenariat avec le « C 40 Cities Climate Leadership Group », un réseau mondial de villes axées sur l’action climatique, et GIZ, agence allemande de développement

L’UCAP s’appuiera sur le programme phare Climate Leadership in Cities, qui a soutenu avec succès les mégalopoles d’Amérique latine et d’Asie pour élaborer des plans d’action climatique ambitieux conformes à l’Accord de Paris, notamment en développant des voies vers le zéro net d’ici 2050 et en s’engageant à atteindre des objectifs intermédiaires ambitieux d’ici 2030 pour garder 1,5 degré à portée de main.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet