Elections 2023 : l’Union européenne satisfaite de l’évolution du processus

Kinshasa, 10 mars 2023 (ACP).- Le travail de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans l’organisation des élections de 2023, en République démocratique du Congo (RDC), a été apprécié vendredi, par l’Union européenne, au cours d’une séance de travail au siège de cette institution, à Kinshasa.

 » Nous avons eu une très bonne discussion. Les autorités de la CENI nous ont fait part du processus d’enrôlement en cours (…). Nous avons une impression positive du travail que la CENI est en train d’effectuer actuellement« , a déclaré Yamina Guerfi, cheffe de la délégation de l’Union européenne, composée de 34 personnes,  venue s’enquérir de l’évolution du processus électoral en cours en RDC, en accordant une attention particulière au caractère transparent et inclusif.

 » Nous sommes le groupe qui prépare au niveau de Bruxelles les décisions de l’Union européenne au compte de l’Afrique subsaharienne. Comme vous le savez, l’Union européenne attache beaucoup d’importance à l’inclusivité et la transparence des élections. Donc, c’était une séance de travail pour voir comment la CENI prépare concrètement la tenue des élections de décembre 2023 « , s’est-il confié.

Le premier Vice-président de la CENI, Bienvenu Ilanga

Auparavant, le premier Vice-président de la CENI, Bienvenu Ilanga a fait l’état de lieux du processus électoral en cours, en mettant en avant les réalisations accomplies à mi-parcours.

Il a parlé, notamment de l’adoption du Plan stratégique opérationnel, de l’élaboration de la feuille de route, de la mise en place des cadres de concertation avec les parties prenantes, de la publication du calendrier électoral et de l’opération de révision du fichier électoral.

L’opération d’identification et d’enrôlement des Congolais résidant à l’étranger permettra à ces derniers de voter exclusivement pour la Présidentielle, en se rendant dans les ambassades de la RDC dans les pays concernés par cette phase pilote (Afrique du Sud, la Belgique, la France, le Canada et les États-Unis d’Amérique), leur a-t-il expliqué.

Participation à la restauration de la paix en RDC

En République démocratique du Congo (RDC), l’UE participe au développement politique et humain en déployant une approche globale qui a notamment permis d’organiser les premières missions sécuritaires européennes sans participation de l’OTAN. Depuis, la réforme de la police et celle de l’armée ont été initiées.

L’UE a participé activement aux efforts de la communauté internationale pour restaurer la paix et la démocratie en RDC en soutenant financièrement le référendum constitutionnel de 2005 et les processus électoraux de 2006 et de 2011 tout en déployant d’importantes missions d’observation électorale.

En effet, l’UE attache une grande importance à la stabilité régionale et s’est également fortement impliquée dans les efforts internationaux pour la stabilité, avec la nomination dès 1996 d’un représentant spécial pour la région des Grands Lacs.  ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet