Kinshasa : l’assainissement de la ville, cheval de bataille d’une candidate députée provinciale

Kinshasa, 05 décembre 2023(ACP).- Une candidate aux élections législatives provinciales a placé l’assainissement de la ville de Kinshasa, parmi les priorités de son mandat à l’organe délibérant de la capitale de la République démocratique du Congo une fois élue, a-t-on appris mardi, dans un entretien.

« En tant qu’experte en santé environnementale, ma lutte est basée sur l’assainissement de l’environnement qui est un atout pour le bien-être et la bonne santé de la population car, dit-on, un environnement salubre procure une saine santé », a déclaré la candidate Rosette Malunda.

Pour elle, il est impensable que Kinshasa, en tant que miroir du pays, soit classée parmi les villes les plus sales d’Afrique.

« Nous avons une grande et belle ville, tout ce qui lui manque c’est l’assainissement. Notre combat est de faire de Kinshasa une ville où il fait beau vivre, afin d’attirer le maximum de touristes, et contribuer ainsi à la maximisation des recettes », a argué Rosette Malunda.

Elle a, à cet effet, exhorté les électeurs à opérer un choix judicieux lors des scrutins du 20 décembre 2023 pour « éviter de confier l’avenir de la capitale à des personnes ne disposant d’aucune vision sur son développement, sa salubrité et  la sécurité de ses habitants ».

«J’exhorte la population Kinoise en général, particulièrement celle de ma circonscription électorale de Kalamu à la sérénité et au discernement avec toutes les sollicitations qui viennent de tout bord, en ce moment crucial où les renards sont en débandade à la recherche du fromage. Leurs stratégies pour conquérir l’électorat c’est la démagogie, les promesses fallacieuses et des dons  », a-t-elle soutenu.

Rosette Malunda Lukielo, est alignée sur la liste du parti politique « Convention démocratique du peuple) « CODEP », à la bataille électorale provinciale dans la commune de Kalamu, au centre de Kinshasa.

«Mon souci c’est de comprendre les besoins des habitants de la commune de Kalamu en particulier et de ceux de la ville province de Kinshasa en général, les représenter à l’Assemblée provinciale, afin de trouver des solutions durables », a souligné Mme Malunda.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet