Kongo central : de mauvaises pratiques reprochées aux provinces éducationnelles nuisent au système éducatif (Ministre de l’EPST)

Kinshasa, 19 Juillet 2023 (ACP).- De mauvaises pratiques reprochées aux provinces éducationnelles 1, 2, 3, dans la province du Kongo-Central nuisent à l’image du système éducatif  en République  démocratique du Congo (RDC), a appris mercredi l’ACP du ministère de tutelle.

« Les provinces éducationnelles du Kongo Central 1,2 et 3 sont accusé  de plusieurs antivaleurs qui nuisent à l’image du sous-secteur de l’éducation dans notre pays », a indiqué  le ministre de l’EPST, Tony Mwaba Kazadi, lors de la séance de réarmement moral organisé à l’Institut technique et professionnel Loma  à Mbanza-Ngungu. 

Il a révélé que ces trois provinces  sont caractérisées par les viols des élèves  filles, le détournement des frais de fonctionnement ainsi que le monnayage des points. 

« En effet, ces séances de moralisation ont été initiées après un constat malheureux observé  auprès des certains d’une part des responsables  d’établissements scolaires  et d’autre part  les responsables au niveau provincial  qui ont établi une rupture entre la haute hiérarchie du ministère avec la base, et cela  constitue un blocage  des instructions du ministère de tutelle à la base », a-t-il poursuivi.

« J’ai choisi personnellement venir transmettre  les instructions  aux chefs d’établissements scolaires publics et privés  pour que ces derniers  se rangent dans la vision dont la double mission lui a été confiée  par le Chef de l’état  Félix Tshisekedi,  à savoir : la consolidation et la pérennisation de la gratuité, et la lutte contre les antivaleurs dans le système éducatif congolais », a-t-il martelé. 

De son côté, la secrétaire générale à l’EPST, Christine Nepanepa,  a rappelé que ces séances de travail ont été initiées par  le ministre de l’EPST et ont commencé depuis le 03 juillet dernier à Kinshasa, soulignant que ces séances  ne sont pas syndicales.

Cette rencontre   avec les Chefs d’établissements scolaires privés et publics Kongo Central   précisément à Mbanza-Ngungu, intervient après les différentes séances de réarmement moral à ceux de provinces éducationnelles de Kinshasa. 

Les pourparlers d’évaluation de l’Addendum à l’Accord de Bibwa, signé le 21 novembre 2021, entre le Gouvernement et le ban syndical, vont s’ouvrir ce jeudi 20 juillet au Kongo central.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet