La grande inflation monétaire évitée grâce aux mesures  de la Banque Centrale (Ministre de l’Economie)

Kinshasa, 25 janvier 2024 (ACP).- Les mesures d’accompagnement prises par la Banque centrale  de la République démocratique du Congo ont permis d’éviter la grande inflation monétaire attendue en fin 2023 et début 2024, a annoncé mercredi le vice-Premier ministre de l’Économie nationale, au sortir de la réunion de conjoncture économique.

« La grande dépréciation monétaire ou la grande inflation que nous attendions, ça n’a pas été le cas, grâce aux mesures d’accompagnement prises au niveau de la Banque centrale du Congo. Mais ceci ne veut pas dire que nous n’allons pas continuer à le faire », a déclaré Vital Kamerhe. « Il s’est agi de la note de conjoncture qui a été faite par la ministre d’État, ministre du Plan, complétée par la gouverneure de la Banque centrale pour nous donner l’évolution des grands paramètres macroéconomiques, nous donner la santé économique en internationale et en interne », a-t-il ajouté.

 « Les routes de desserte agricole, les routes d’intérêt général et les routes provinciales…. Ceci nous amène dans un autre domaine, celui de l’énergie, et tout ceci crée de l’emploi et crée des richesses et donne de l’espoir pour le peuple congolais », a fait savoir Vital Kamerhe.

 Il a indiqué en outre qu’à la prochaine réunion de conjoncture économique, la ministre d’État du Plan et le ministre du Commerce extérieur qui étaient porteurs de ce projet au niveau de la commission économie-financière (Ecofin), devront présenter un tableau de bord, une fiche et une feuille de route pour réaliser ce projet.

«  On ne doit pas tout embrasser à la fois, mais au moins, on va indiquer les projets par province avec leurs coûts pour éviter que le temps que nous laissons passer puisse amener plus de coût », a conclu Vital Kamerhe. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet