Lutte contre les fake news : l’ «ACP_Debunkage» déterminée à performer davantage en 2024

Kinshasa, 14 janvier 2024 (ACP).- L’ «ACP_Debunkage», nouveau service lancé à l’Agence congolaise de presse (ACP) depuis le 10 janvier 2023, est déterminée à performer davantage en 2024 dans la traque et l’éradication des fake news, a-t-on appris dimanche du responsable de ce service.

« L’ACP avait créé en son sein, le 10 janvier 2023, sous la direction » de son directeur général, Bienvenu Marie Bakumanya, une cellule de fact-checking dénommée ACP_Debunkage,  dotée de la mission de traquer et d’éradiquer des fake news par le rétablissement de la vérité », a indiqué Jean Bedel Ndandula, responsable de ce service, dans un document.

« Une année après sa mise en place et en dépit d’une avalanche d’écueils et de difficultés qui ont jonché son parcours, l’ACP_Debunkage n’a jamais flanché. Elle a été de tous les fronts contribuant un tant soit peu à la réduction de la propagation effrénée des intox comme l’attestent les centaines de publications à son actif jusqu’à ce jour », a-t-il fait valoir.

Jean Bedel Ndandula a réaffirmé la détermination de son service de faire mieux cette année que les quelques six cents dépêches publiées en 2023.

A ce sujet, il a déclaré que « loin de tomber dans un satisfecit qui peut s’avérer fatal dans sa quête permanente de l’excellence, l’ACP_Debunkage n’envisage pas dormir sur ses lauriers. Toute chose restant égale par ailleurs, les efforts seront redoublés en cette année 2024 afin de parfaire ce qui a été commencé et faire jaillir la lumière là où l’obscurité régnait en maître ».

Ce service veut cependant  disposer des matériels adéquats, notamment des logiciels appropriés, en vue de booster ses performances qui sont déjà fort remarquables.

A l’ère de la mondialisation et de la montée en puissance de nouveaux médias venus supplanter les médias traditionnels connus (Radio, Télévision, Presse écrite), la désinformation prend de plus en plus de l’ampleur au détriment de l’information certifiée.

Chaque jour, note Jean Bedel Ndandula, « des personnes sans titre, qualité ni expertise se donnent à cœur joie dans la désorientation et le trouble de la quiétude des paisibles citoyens via la propagation des infox, des nouvelles ne revêtant aucun caractère authentique et ne reposant sur aucun soubassement ni principe journalistique ».

C’est donc « motivé par le souci de combattre farouchement cette situation devenue cancérogène et mettant en péril la vie de toute une nation » que l’ACP a décidé, à l’instar de tous les autres grands médias dans le monde, de se doter d’un service de fact-checking dénommé ACP-Debunkage.

ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet