Ndayishimiye et Tshisekedi échangent autour de la situation sécuritaire dans l’Est congolais

Kinshasa, 14 février 2024 (ACP).- La situation sécuritaire dans l’est de la République démocratique du Congo a fait l’objet d’un tête-à-tête mardi soir à  Kinshasa entre le Président Félix Tshisekedi et son homologue burundais, Evariste Ndayishimiye également président du Mécanisme de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, selon le compte X de la Présidence.

«Mardi à Kinshasa, le Président Félix Tshisekedi a rencontré son homologue (…)du Burundi, président du Mécanisme de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la Région. La situation sécuritaire dans l’Est de la RDC était au centre de ce tête-à-tête de plus d’une heure entre les deux Chefs d’État »,  a-t-on lu.

La visite de 48 heures du Président burundais dans la capitale congolaise est intervenu au moment où des bombes du Rwanda sous couvert des terroristes du M23 sont largués sur des civils innocents dans des localités proches de la ville de Goma(Nord-Kivu).

Des positions de l’armée nationale sont attaquées par ces récidivistes à Saké , cité située à 27 Km de du chef-lieu de la province.

Le récidivisme du Rwanda

Récidiviste, le Rwanda a toujours ignoré la présence des forces étrangères   venues officiellement porter secours aux centaines de milliers de déplacés victime de sa guerre imposée depuis des décennies.

C’est le cas de la Mission onusienne en RDC(Monusco) avec son Opération Spring Bok et de celle de la SADC (SAMIDRC) dont les troupes sud-africaines et tanzaniennes ont commencé à se déployer.

L’Accord-cadre d’Addis-Abeba dont Evariste Ndayishimiye  occupe la présidence rotative a été signé le 24 février 2013 ,en présence de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), l’Union africaine (UA) et l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Le Président burundais est arrivé mardi à Kinshasa où il a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport international de N’djili par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet