Nord-Kivu : neuf assassinats ciblés répertoriés entre janvier et février à Goma

Goma, 07 Mars 2024(ACP).- Neuf assassinats ciblés et plusieurs incidents liés à l’insécurité ont été répertoriés entre janvier et février 2024 à Goma au Nord-Kivu (est de la République démocratique du Congo), selon un rapport d’incidents lu jeudi par la coordination de la société civile de cette ville.

«Neuf assassinats ciblés ont été répertoriés au cours de cette période, des attaques physiques enregistrées, 7 corps sans vie retrouvés et abandonnés dans les quartiers de la ville de Goma,  6 kidnappings ciblés et des viols organisés, des crépitements de balles sans raison la nuit comme la journée entendus dans plusieurs quartiers de la ville », a déclaré Marrion Ngavho, président de cette structure citoyenne.

« Nous avons peint un rapport sombre qui reprend les incidents majeurs de janvier à février 2024 dans la ville de Goma », a-t-il ajouté.

Suite à cette insécurité dans la ville de Goma,  la société civile urbaine a recommandé au gouvernement un contrôle rigoureux des militaires et de la circulation des armes à feu dans la ville de Goma et ses environs, au vu de la surmilitarisation de la ville.

Elle a également demandé aux autorités de combattre vigoureusement les rebelles du M23 qui tentent d’asphyxier la ville en occupant des entités stratégiques pour son approvisionnement.

En novembre 2023, les 2 millions d’habitants de Goma avaient été privés d’électricité, suite aux affrontements imposés par le Rwanda sous le label des terroristes du M23, selon un communiqué de l’entreprise Virunga Energies. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet