Nord-Kivu : une  délégation  de Kinshasa porteuse d’un message de réconfort aux déplacés de Nzulo-Masisi

Goma, 07 mars 2024 (ACP)- Un message de réconfort a été transmis mercredi aux déplacés du site de Nzulo dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, par une délégation de représentants des institutions de la République venue de Kinshasa.  

« C’était important pour nous de venir nous rendre compte de votre situation et à notre retour vos doléances vont être davantage exprimées au président de la République et à son gouvernement », a déclaré Jacquemin  Shabani Lukoo, conseiller à la Présidence de la République. « Le souci primordial du Président Félix-Antoine Tshisekedi est de voir chacun de vous retourner dans son milieu naturel de vie. La solution à cette problématique consiste à bouter dehors l’ennemi (…) », a-t-il soutenu. Jacquemin  Shabani a promis aux déplacés la prise en charge totale en terme d’abris et autres besoins, avant de les rassurer  que l’exécutif national est très préoccupé par le retour de tout un chacun vers son milieu naturel de vie.

De son côté, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Cirimwami qui est à sa 3eme visite dans ce site de déplacés érigés au bord du Lac Kivu, a appelé toutes ces personnes en détresse à privilégier la fraternité et le partage surtout qu’ils sont soumis à des conditions identiques de vie. « Nous devons cultiver l’amour et mettre de côté les divisions inutiles qui ne nous aident en rien », a conseillé l’autorité provinciale comme pour fustiger les discriminations soulevées par les derniers arrivants à Nzulo.

Cette délégation est conduite par le ministre de l’Action humanitaire, affaires sociales et solidarité nationale. Elle a en son sein les vice-ministres de l’Intérieur et sécurité et celui de la Santé ainsi que certains députés nationaux. Une partie de la même délégation s’était rendue à Beni-Butembo-Lubero pendant qu’une autre est également annoncée à Bukavu, au Sud-Kivu pour la même mission humanitaire. Les déplacés de Nzulo constituent une partie de ces milliers d’hommes, femmes et enfants qui ont fui les hostilités provoquées par la coalition M23/RDF. Ils viennent essentiellement de Bweremana, Shasha, Sake, Kingi, Kirolirwe, Kichanga, Mweso et environs. Plus de huit cent mille déplacés ont trouvé asile dans une dizaine des sites situés tout autour de la ville de Goma où ils mènent une vie de misère. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet