Plan de réponse humanitaire en RDC : appel à la mobilisation de 2,6 milliards USD

Kinshasa, 20 Février 2024 (ACP).- Un appel à la mobilisation de 2,6 milliards USD a été lancé mardi à Kinshasa, par le gouvernement de la République démocratique du Congo et la communauté humanitaire, pour le plan de réponse humanitaire 2024, selon un communiqué du bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha). « Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et la communauté humanitaire lancent aujourd’hui un appel à la mobilisation de 2,6 milliards de dollars pour financer le plan de réponse humanitaire 2024 dans le pays », a-t-on lu dans ce communiqué.  Ces fonds, a indiqué la source, serviront à fournir une assistance vitale et « des services de protection à 8,7 millions de personnes » dont la survie dépend largement de l’aide d’urgence.

C’est depuis plus d’un an que la crise humanitaire en RDC a pris des proportions alarmantes. « De nouvelles flambées de violence, notamment à l’Est du pays, obligent les populations affectées à des déplacements répétés. La RDC compte actuellement 6,7 millions de personnes déplacées internes, dans un contexte où le pays fait face par ailleurs à de graves inondations et à une recrudescence d’épidémies de rougeole et de choléra »», a fait remarquer cet organisme des Nations Unies. Par ailleurs, au-delà des crises immédiates qui méritent une attention urgente, il y a aussi en RDC des besoins et des vulnérabilités chroniques, a fait savoir la source.

25,4 millions de personnes en situation d’insécurité en 2024

Depuis le début de l’année 2024, Ocha a estimé que « près de 25,4 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire, alors que la malnutrition aiguë touche 8,4 millions de personnes, principalement des enfants de moins de 5 ans, des femmes enceintes et des femmes allaitantes ». « La crise humanitaire en République démocratique du Congo a atteint de nouveaux sommets cette année, du fait de l’aggravation de certains conflits, de l’émergence de nouveaux foyers de tension, et d’événements climatiques ayant entrainé des désastres », a dit pour sa part Bruno Lemarquis, Coordonnateur résident pays cité dans le même communiqué. Plus d’un million d’enfants ne vont plus à l’école du fait des conflits armés. « La situation est vraiment dramatique. Il faudrait que la communauté internationale tourne un regard vers la République démocratique du Congo. Avec son potentiel unique au monde sur le plan environnemental, sur le plan minier et sur le plan touristique, le Congo peut beaucoup apporter au monde. Il faudrait qu’il retrouve la paix », a déclaré enfin Modeste Mutinga Mutushayi, ministre des Affaires sociales. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet