Présidentielle en RDC: une requête en annulation introduite par un candidat malheureux

Kinshasa, 03 janvier 2024 (ACP).- Le candidat Théodore Ngoy qui a recueilli 0,02% à la présidentielle de décembre en République démocratique du Congo a introduit mercredi à la Cour constitutionnelle une requête en annulation de ce scrutin remporté par le président candidat Félix Tshisekedi selon la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Le 3 janvier est le dernier jour pour introduire des recours à la Cour constitutionnelle qui est chargée de connaitre les contentieux de l’élection présidentielle. Elle dispose de sept jours pour rendre son arrêt.


Neuf candidats à la présidentielle sur les 26 ont rejeté les résultats provisoires publiés par la Céni. Le deuxième au classement Moïse Katumbi a déclaré vouloir faire de la résistance à cause des fraudes.

Les résultats définitifs de l’élection du président de la République seront publiés le 12 janvier par la Cour constitutionnelle.

Le candidat Félix-Antoine Tshisekedi avait emporté dimanche l’élection présidentielle du 20 décembre (13.215.366 voix, soit 73,34%), avec 10 millions de suffrages d’écart avec son poursuivant Moïse Katumbi (3.258.538 voix, soit 18,08%), selon les résultats provisoires publiés par la Céni.

Les Etats-Unis ont appelé les contestataires des résultats à respecter les voies de recours conformément aux lois sur les élections et à faire preuve de retenue.

M. Félix Tshisekedi avait été confirmé en janvier 2019 vainqueur de la présidentielle de 2018 par la Cour constitutionnelle qui avait rejeté le recours déposé par son challenger l’opposant Martin Fayulu. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet