Renforcement des capacités des femmes candidates aux élections de 2023

Kinshasa, 19 octobre 2023 (ACP).- Le Musée national de la République démocratique du Congo a abrité jeudi, la deuxième matinée d’échange d’expériences en vue de renforcer les capacités des femmes candidates aux élections de décembre 2023, organisée par le Réseau d’éducation civique au Congo (RECIC).

« Il s’agit d’un renforcement des capacités des femmes candidates, qui viennent pour la première fois exprimer leurs ambitions politiques à travers les élections législatives nationales, provinciales et municipales », a expliqué le secrétaire exécutif du RECIC, Me Jean-Michel Mvondo.

Pour le RECIC, cette formation est très importante, car elle va aider les femmes candidates à mieux connaitre le contour des élections et à comprendre l’importance d’un coaching ou d’un mentorat dans la bataille électorale.

« Le RECIC encourage les liens interpersonnels de mentorat, de coaching entre les femmes politiques, ainsi que la consolidation des stratégies entre candidates afin de mettre à profit le pourcentage obtenu par elles à l’inscription, et les amener à maîtriser le déroulement d’un contentieux électoral », a dit Me Jean-Michel Mvondo.

Alors que la première journée, tenue le 10 octobre 2023 à Kinshasa, s’est focalisée sur les échanges d’expériences entre les nouvelles candidates et les anciennes candidates, celle-ci s’est penchée sur la formation autour du coaching et du mentorat pour réussir aux élections.

Trois modules ont été développés à cet effet, à savoir la communication électorale, le système électoral en RDC ainsi que la feuille de route pour une bonne campagne, pour la visibilité de la candidate et pour les contentieux électoraux.

Cette activité, placée sous le thème « Coaching et mentorat des femmes candidates aux élections de 2023 », s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Mobilisation de l’électorat pour le processus électoral démocratique, crédible, apaisé et inclusif horizon 2023 » coordonné par le RECIC.

Ce projet, financé par les ONG belges « 11.11.11 » et « Protection Internationale », s’étend sur six provinces en RDC, à savoir le Nord et Sud-Kivu, le Kasaï Oriental, le Haut-Katanga, le Kwilu et Kinshasa.

Le RECIC est une plateforme qui regroupe plusieurs organisations de la société civile ayant en commun l’éducation civique en République démocratique du Congo. ACP/Ngay/Nsim

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet