SADC : le contingent tanzanien au Nord-Kivu avec un mandat offensif

Goma, 28 janvier 2024(ACP).-Les troupes tanzaniennes se sont déployées au Nord-Kivu dans l’est de la République démocratique du Congo, comme deuxième force de la mission de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), venue remplacer la force régionale de l’EAC avec mandat offensif, a-t-on appris samedi de source militaire.

« Les troupes tanzaniennes arrivent pour compléter l’effectif des troupes de la SADC qui ont un mandat offensif contre l’ennemi », a déclaré le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu.

«Vous êtes là pour combattre l’ennemi, le M23. Vous n’êtes pas là pour des patrouilles en ville ou pour vous  familiariser avec des  Congolais. Nous sommes là pour nous occuper de notre objectif« , a dit pour sa part le général de division sud-africain Monwabisi Dyakopu, chef de la force de la SADC, dans son mot d’accueil.

Ces troupes de la SADC, avec mandat offensif, occuperont les positions laissées par la force régionale de l’EAC (Burundi, Sud-Soudan, Kenya et Ouganda) sur décision du gouvernement, pour complaisante avec les terroristes dans les localités occupées et passivité.

Des troupes sud-africaines déjà en place

Le contingent sud-africain de la SADC arrivé en décembre 2023 à Goma, avait été le premier  à débarquer au Nord-Kivu agressé par le Rwanda et ses supplétifs du M23.

Le déploiement des troupes de la SADC dans l’est de la RDC  avait été approuvé  lors de son 43ème Sommet ordinaire des chefs d’État et de gouvernement à Luanda, en Angola. Cette force sera constituée des troupes  des Etats suivants : Malawi, Afrique du Sud et la Tanzanie.

Les 89 derniers militaires du contingent kényan de la Force régionale de l’EAC avaient quitté le sol congolais  jeudi 21 décembre par  Goma. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet