Sénat : l’administration salue sa collaboration avec le bureau sortant

Kinshasa, 30 janvier 2024 (ACP).- La collaboration entre le bureau et l’administration du Sénat de la législature passée a été saluée, mardi à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo par le personnel administratif de cette Chambre parlementaire, au cours d’une cérémonie d’échange de vœux à son siège.

« Nous sommes convaincus d’avoir bénéficié de la collaboration de tous les membres du bureau du Sénat et d’avoir travaillé ensemble pour l’épanouissent de notre administration en particulier et du sénat en général », a déclaré Henri Djonga, secrétaire général intérimaire du Sénat.

Il a remercié à cette occasion le président de la Chambre haute du parlement, Modeste Bahati, pour avoir fait bénéficier de son expérience parlementaire l’administration sénatoriale.

« Vous avez joué un rôle clé dans le fonctionnement de notre institution parlementaire. Votre leadership, votre sens de responsabilité et la capacité de promouvoir le dialogue nous ont été essentiels pour garantir un environnement favorable à la prise de décisions », a-t-il dit.

Amélioration des conditions de travail

Henri Djonga  a également ajouté les efforts consentis dans l’amélioration des conditions de vie et de travail. Il s’agit notamment, selon lui, de la digitalisation de l’administration, grâce au partenariat avec le PNUD ainsi que  de la construction d’un centre des ressources numériques pour servir de visioconférence et de cadre de dialogue et de concertation entre le Sénat et les assemblées provinciales.

L’amélioration des conditions salariales des cadres et agents de l’administration du Sénat, la régularisation de leur situation administrative,  la dotation de nouveaux bureaux avec équipements ont également été cités à l’actif de l’équipe Modeste Bahati.

Pour sa part, le président du Sénat sortant a invité son éventuel successeur à avoir un regard attentif à l’administration.

«Nous allons demander au bureau qui va nous remplacer de continuer toujours à plaider pour que les conditions soient de plus en plus améliorées », a-t-il dit.

« Notre administration doit être le bras séculier qui permettra au Gouvernement de disposer des ressources, parce que quand on a une bonne administration, cela permettra l’accroissement des recettes pour rencontrer la vision du Chef de l’Etat », a-t-il conclu.

Retenons que le personnel administratif du sénat a félicité Modeste Bahati, pour sa réélection aux dernières législatives. ACP/Célestin Lutete

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet