Signature du contrat de concession pour le traitement des conteneurs au Port de Matadi

Kinshasa, 15 mars 2023(ACP).- Un contrat de concession pour le traitement des conteneurs au Port de Matadi a été signé mercredi, entre le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et le Groupe qatari Mediterranean Shipping Company SA (MSC), a appris l’ACP de la primature.

 « C’est la continuité du mariage qui va avoir lieu entre la Société congolaise des transports et ports (SCTP) et MSC  pour la modernisation du Port de Matadi, dans sa partie traitement des conteneurs », a déclaré Martin Lukusa Tshibangu, directeur général de la SCTP, à l’issue de cette cérémonie présidée par le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde.  

« Et aujourd’hui, on était sur le volet des conditions suspensives. Mais les discussions vont continuer encore d’ici deux mois pour arriver à la version finale, afin de pouvoir commencer effectivement les travaux et moderniser le port pour faire face à la concurrence qui nous mine depuis plusieurs années », a-t-il précisé.

« Le port sera équipé. Un travail scientifique se fait. On va améliorer sensiblement les conditions internes d’exploitation pour baisser les prix afin que le consommateur final soit servi avec le meilleur des produits sur le marché », a ajouté Martin Lukusa.

Il a laissé entendre que les conditions internes ne sont pas meilleures, et cela fait augmenter les prix. « Mais avec l’apport de la technologie, nous aurons la fluidité des produits qui seront soit à l’import soit à l’export, afin de servir les derniers consommateurs », a-t-il espéré.

De son côté, le président du groupe MSC, Diego Aponte a souligné qu’à travers le terminal de Matadi, à travers les navires de MSC, l’idée est vraiment de moderniser le port de Matadi pour en faire un terminal très compétitif, afin de baisser les prix, dans l’intérêt de l’importateur et exportateur congolais.

 « La première phase d’investissement dans le cadre de ce projet, va coûter 150 millions d’euros. Les travaux vont commencer très rapidement. Je pense que d’ici à l’été prochain, on pourra déjà commencer à travailler », a-t-il ajouté.

Ce partenariat vise notamment l’aménagement, l’équipement, et l’exploitation du terminal dédié au traitement des conteneurs. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet