Union africaine : la crise dans l’Est examinée dans deux  réunions consultatives à Addis-Abeba

Kinshasa, 16  février 2024 (ACP).- La situation sécuritaire dans l’Est de la République démocratique du Congo a été examinée vendredi dans deux réunions consultatives en prélude du 37ème sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie, selon la présidence de la République.  

« Ce vendredi, la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC marquée par l’intensification des combats entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et la coalition RDF/ M23 ainsi que ses conséquences humanitaires a été au centre de deux réunions consultatives », a indiqué la source.

  La Présidence a précisé  que la première réunion tenue dans la matinée  a réuni les dirigeants de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC/ CAE). Cette réunion a fait le point de la situation après le départ des troupes de l’EAC « pour insuffisance des résultats ».

Dans la soirée du vendredi, le président Felix Tshisekedi a été invité au mini-sommet extraordinaire sur la situation de paix et de sécurité dans la région Est de la RDC qui se tient en marge du 37ème sommet de l’UA.

 Cette réunion est convoquée par le président angolais Joâo Lourenco en sa qualité de Champion de l’Union Africaine pour la Paix et la réconciliation en Afrique et Médiateur désigné pour mener des actions visant à maintenir le dialogue entre le Rwanda et la RDC.

 Ce mini-sommet vise 4 objectifs principaux : le retour à un dialogue constructif et réconciliateur entre la RDC et le Rwanda, la cessation immédiate des hostilités, le retrait immédiat du M23 des zones occupées et ⁠le lancement du processus de cantonnement du M23 ainsi que la mise en œuvre du PDDR-CS.  Arrivé ce vendredi en début de soirée à Addis-Abeba, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo va mener le plaidoyer en faveur de la paix dans son pays.

Le sommet proprement dit va s’ouvrir ce samedi 17 février en présence de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet