Archidiocèse de Kinshasa : des innovations attendues au profit de la pastorale

Kinshasa, 04 janvier 2024 (ACP).- Le cardinal Fridolin Ambongo a exhorté les agents pastoraux aux innovations dans le domaine des structures et infrastructures diocésaines, au profit de la pastorale, jeudi, lors d’une cérémonie d’échange des vœux à la cathédrale Notre dame du Congo dans la commune de Lingwala dans l’ouest de Kinshasa.

«Parmi mes vœux, je voudrais que l’année 2024 contribue au renforcement des capacités dans l’innovation dans les domaines des structures et infrastructures diocésaine pour la pastorale et l’engagement dans la protection de la terre notre maison commune par l’assainissement du milieu dans lequel nous vivons », a déclaré le cardinal Ambongo archevêque métropolitain de Kinshasa.

Il a également souhaité une année de paix et de prospérité à tous les fidèles et à tous les agents pastoraux tout en relevant des évènements heureux et malheureux qui ont parsemés l’année 2023. Notamment, la visite apostolique du Pape François en RDC particulièrement dans l’archidiocèse de Kinshasa, la nomination de deux évêques auxiliaires à savoir Mgrs Édouard Idango, Edouard Nsimba et la nomination d’un prêtre diocésain comme évêque au diocèse de Basankussu dans la province ecclésiastique de Mbandaka Bikoro.

Par ailleurs, le cardinal est également revenu sur les évènements douloureux entre autres,  la situation sécuritaire au plateau de Bateke qui persiste, exigeant une prudence pour les congrégations qui y fonctionnent.

L’archevêque de Kinshasa s’est particulièrement appesanti sur la déclaration récente du pape François et de la doctrine de la foi sur les bénédictions des couples irréguliers et des homosexuels.

 « Moi archevêque et cardinal, j’ai senti votre colère et ai reçu des réactions nombreuses venues de partout. Nous continuons à enregistrer ces réactions tout en préparant des réponses. En ma qualité de président du Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar  (SCEAM) et comme conseiller du pape François, j’effectuerai un déplacement  pour le Vatican à cet effet.

Il a déclaré à cette occasion, l’attachement de l’église au successeur de Pierre, avant de laisser la parole à Mgr Édouard Idango  qui a commenté l’évangile du jour tiré de de l’évangile de Jésus-Christ selon Matthieu 2,13-18 où il est présenté trois figures celles de Joseph, d’Herode et de Rachelle autour d’un message principal,  « être berger de tous durant l’année 2024.

« Etre berger de tous à l’instar de Joseph qui a collaboré au projet de Dieu pour le salut des hommes en protégeant Jésus en l’amenant en Égypte, cela pour l’épargner de la folie de grandeur et du pouvoir d’Hérode, et la figure qui représente le situation des souffrances des familles et des personnes vulnérables », a dit l’évêque.

La cérémonie d’échange des vœux a connu la présence de quelques évêques de l’archidiocèse de Kinshasa, du vicaire général, de quelques personnalités politiques, administratives et des aumôniers militaires.

Tous les participants à la messe ont présenté individuellement les vœux auprès du cardinal Fridolin Ambongo en plus du mot prononcé par le vicaire général Mgr Carlos Ndaka au nom de tous soulignant la qualité de l’esprit de synodalité ou de franche collaboration entre la hiérarchie de l’église et les agents pastoraux.

ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet