Bas-Uélé : reconstruction des infrastructures routières, une priorité recommandée à l’Assemblée provinciale

Kisangani, 05 avril 2024 (ACP).-  La reconstruction des infrastructures routières a été recommandée, vendredi, au nouveau bureau de l’Assemblée provinciale du Bas-Uélé, (nord-est de la République démocratique du Congo), pour désenclaver au plus tôt possible les zones à vocation agricole de cette province.

« Que les membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Bas-Uélé nouvellement installés se penchent beaucoup plus sur la question des infrastructures routières devenues délabrées. Le vote des édits provinciaux doit être centré sur ce point important pour désenclaver les zones agricoles qui alimentent une grande partie de l’espace Grande Orientale », a déclaré M. Tout-en-Dieu Koyangalo, le président de la société civile du Congo dans le territoire d’Ango.

Il a, par ailleurs, encouragé une parfaite collaboration entre le nouveau bureau de l’Assemblée provinciale du Bas-Uélé et l’exécutif de cette province, pour aider près de mille (1.000) déplacés des atrocités commises par les hommes en armes et les éleveurs Mbororo encore actifs dans plusieurs coins du territoire d’Ango.

« Vu que Ango est une zone à conflits armés, la société civile aimerait aussi voir les élus provinciaux du Bas-Uélé travailler de mèche avec le gouvernement provincial et renforcer les Forces armées de la République démocratique du Congo et la police d’Ango en dispositifs sécuritaires importants. » 

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet