Haut-Lomami : la Première ministre appelée à aider la femme rurale (militante des droits féminines)

Kamina, 05 avril 2024 (ACP).- La Première ministre est appelée    à aider la femme et en particulier la fille du milieu rural du Haut-Lomami pour la libérer de certaines coutumes qui freinent son épanouissement, a appris l’ACP d’une structure d’encadrement de la femme.

« Notre souhait est  de voir la Première ministre, appuyer par des actions concrètes  notre lutte pour sauver la femme rurale contre des coutumes qui freinent son épanouissement tels que le mariage précoce et autres violences basées sur le genre », a déclaré la présidente de l’Ong  Femmes d’action pour le réveil (FAR) de Kamina, dans la province du Haut-Lomami, Jeannette Kabwika Mitonga.

Elle a ajouté que « la nomination d’une femme comme Première ministre dans notre pays, surtout pendant cette période postélectorale avec toutes les tractations politiques pour la formation du gouvernement, doit nous interpeller nous les femmes sur le sens de notre responsabilité en tant que femme politique ».

La présidente de l’Ong FAR qui a remercié le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour cette marque de confiance, non seulement à l’endroit de Judith Suminwa Tuluka,  mais à la femme congolaise en général, a invité toutes les femmes dans leurs milieux d’action respectifs à prêter main forte à la Première ministre pour qu’elle réussisse son mandat à la tête du gouvernement.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet