Carême 2024: les chrétiens catholiques du diocèse de Kolwezi invités à préserver l’écologie

Kolwezi, 12 février 2024 (ACP).- Les chrétiens catholiques du diocèse de Kolwezi dans la province du Lualaba au Sud-est de la République démocratique du Congo, ont été invités à être l’avant-garde de parole de l’action et de la préservation écologiques pendant la période du carême 2024. a appris mardi  l’ACP de source religieuse.

« Plus que n’importe qui d’autre, les chrétiens devraient être l’avant-garde de l’action et de la préservation écologiques, pour garder et cultiver la «planète-jardin». C’est à cela que nous convie la parole de Dieu que l’Église propose à notre méditation pendant ce temps de carême et des fêtes pascales», a-t-on lu dans la lettre pastorale de carême 2024  intitulé « l’Évangile de la résurrection; la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu».

L’évêque de Kolwezi, Mgr Richard Kazadi Kamba propose aux chrétiens catholiques de son diocèse de faire de sa lettre pastorale de carême tirée dans Romains 8, 19-21 un programme permanent de leur voyage sur la terre.

Mgr Richard Kazadi demande de voir l’invitation à aimer, respecter, protéger et sauvegarder tout ce que Dieu a créé dans les différents versets bibliques soumis à leur méditation pendant ce temps fort sans l’Église catholique.

Pour l’évêque de Kolwezi, le dessein de Dieu est de restaurer la terre, avant d’exhorter tous les diocésains à entrevoir des actions concrètes pour assainir l’environnement dans sa globalité en chassant le péché, le mal, les ténèbres et la mort sous toutes ses formes.

Il a conclu sa lettre pastorale avec les paroles (avec la création tout entière qui t’acclame par nos voix, nous te chantons: Saint, saint, saint) de la Prière eucharistique du Missel Romain en y dévoilant une mission écologique actuelle aux chrétiens catholiques de l’Église famille de Dieu de Kolwezi.

Signalons que le temps de carême dans l’Église catholique va débuter pour cette année 2024 ce 14 février ou  « Mercredi des Cendres » le jour où l’on les cendres sous forme d’une croix aux fronts des fidèles catholiques symbolisant leurs fragilité en tant qu’être mortel qui deviendra poussière.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet