Équateur : lancement de l’atelier de dialogue des acteurs judiciaires locaux à Mbandaka

Mbandaka, 27 mars 2024 (ACP).- Un atelier de dialogue des acteurs judiciaires locaux sur la performance des institutions de la chaîne pénale a été lancé mercredi à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, lors de son ouverture.

« Nous lançons cet atelier de 4 jours pour renforcer les capacités des participants sur l’état de droit, la promotion de la démocratie en RDC, et l’évaluation de la performance de la chaîne pénale en vue d’améliorer le travail dans le secteur de la justice », a déclaré Valérie Dunouvin, représentante de l’Assistance technique du Projet d’appui à la réforme de la justice (PARJ2).

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet, a-t-elle fait savoir, il est prévu également la construction d’une maison pénitentiaire et la réhabilitation du palais de justice pour permettre aux acteurs de ce secteur de travailler dans des conditions acceptables. Mme Dunouvin a exhorté les participants à ces assises parmi lesquels on retrouve les magistrats civils et militaires, les membres de la société civile et autres acteurs de la justice à mettre à profit ces travaux dans l’intérêt général de la collectivité car « une bonne justice élève une nation ».

De son côté, M. Bon Yondar directeur de la Commission permanente de réforme du droit congolais au ministère de la Justice a précisé que sa structure gouvernementale est placée sous l’autorité dudit ministère pour accompagner tous les ministères dans la démarche vers la réforme des lois.

« La Commission permanente de réforme du droit congolais accompagne, non seulement le ministère de la Justice, mais tous les ministères du pays dans la démarche vers la réforme des lois, des textes législatifs et réglementaires », a-t-il dit.

Il sied de signaler que cette activité a bénéficié de l’appui financier de l’Union Européenne dans son volet assistance technique à travers le projet PARJ2. ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet