Espace Kasaï : distribution des intrants agricoles et des moyens de locomotion aux paysans

Mbuji-Mayi, 28 octobre 2023 (ACP).- Des intrants agricoles et des moyens de locomotion ont été distribués vendredi à Mbuji-Mayi au Kasaï Oriental dans le centre de la République démocratique du Congo, aux paysans de l’espace Grand Kasaï  par la gouverneure intérimaire du Kasaï  Oriental.

« Ce don tombe à point nommé, au lendemain du lancement de la campagne agricole 2023-2024 sur tout le territoire national. C’est dans ce cadre précis que je procède ce jour à la distribution des intrants et des moyens de locomotion. J’encourage tous les opérateurs agricoles et leurs superviseurs à se mettre au travail en faisant usage rationnel de ces intrants et moyens de locomotion que l’Etat congolais met à leur disposition », a dit Mme Julie Kalenga Kabongo, gouverneure intérimaire du Kasaï Oriental.

Il s’agit des provinces du Sankuru, de Lomami et du Kasaï Oriental qui ont été dotés de ce don constitué des motos, de 137 sacs d’engrais, de 15.300kg de semences de maïs, d’un carton de semences de la culture maraichère, de 37.500 mètres linéaire de moutures de maniocs, de 192 houes, de 108 bèches, de 576 machettes, des râteaux, des bâches, des fourches, des salopettes et des brouettes.

« Les biens reçus permettront de faciliter d’abord la mobilité des techniciens qui, longtemps, étaient restés au bureau sans descendre sur terrain pour voir les agriculteurs qui sont en ordre avec l’Etat, qui sont réellement agriculteurs et non les opportunistes. Sera bénéficiaire de ces biens, seulement celui qui a un champ prêt à recevoir la semence, celui qui est sur terrain, celui qui est en ordre avec l’agriculture »,  aindiqué l’inspecteur provincial de l’Agriculture du Kasaï Oriental, Isidore Cipanza.

«Revivifiez l’agriculture, c’est revoir dans toutes ses dimensions, qu’est- ce qu’il faut faire, quel produit donner pour redresser cette agriculture. L’agriculture se pratiquait comme tout le monde le voulais, sans critères, sans normes, sans planification, sans moyens. Et à travers l’augmentation de la production et la productivité, le revenu augmente. A travers le revenu, il y a moyen que nous puissions espérer à la transformation des produits », a rassuré l’inspecteur provincial de l’Agriculture du Kasaï Oriental. ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet