ESU: plaidoyer pour la prise en charge des personnes vivant avec albinisme en RDC

Mbujimayi, 16 juillet 2023 (ACP).- Le colloque interdisciplinaire organisé par l’Université protestante au cœur du Congo (UPCC-Mbujimayi), chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, s’est clôturé vendredi par un plaidoyer de la centaine de participants, pour la bonne prise en charge des personnes vivant avec albinisme.

Au cours de ces assises de 4 jours placées tenues dans la salle de spectacles du club MIBA, sous le thème « Forts envers et contre tout : traditions et albinisme en République démocratique du Congo », les participants ont eu à analyser en profondeur, les stéréotypes au sein de la communauté sur cette catégorie de personnes, tout en recommandant qu’elles soient considérées comme jouissant de tous les droits.

Dans son mot de circonstance, le Pr Dieudonné Mbaya Ciakanyi Cia Bantu, recteur de l’Université protestante au cœur du Congo, a dit toute sa satisfaction sur le déroulement des travaux. « Parmi les participants, j’ai voulu mentionner à titre spécial, les personnes atteintes d’albinisme, parce qu’à un moment donné, on a pensé qu’ils n’écoutaient pas le français, mais j’ai été agréablement surpris par des réactions spontanées de tous ceux qui étaient dans la salle, même des petits enfants et les mamans qui ont apporté leurs enfants vivant avec albinisme« , a dit avec étonnement le recteur.

«  L’UPCC se fait désormais l’idéal de travailler à trois niveaux par rapport à l’albinisme. Le premier niveau, c’est de faire agrandir, faire développer notre cellule de la clinique de L’UPCC en vue de devenir une instance de référence. À un deuxième niveau, l’université s’engage à développer la richesse sur les autres aspects mentionnés ici ou qui n’ont pas été appelés à la discussion, pour que le Congo comprenne mieux, comprenne d’avantage et soit à mesure de prendre d’avantage, de la meilleure manière, de prendre en charge la vie des personnes vivant avec albinisme. Et en troisième lieu, L’UPCC s’engage à produire avec le concours des partenaires de toutes les organisations, toutes tendances confondues qui prennent en charge la vie, l’existence du bien-être des personnes vivant avec albinisme, de développer, je disais, une cellule de production de crèmes à partir de Mbujimayi », a conclu le prof recteur.

Il a invité toutes les personnes vivant avec albinisme, d’étudier aisément à l’UPCC, suivre les traitements à la clinique universitaire et travailler tranquillement dans toutes les sphères universitaires.

ACP/CL 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet