Haut-Katanga : la criminologie au centre d’un séminaire à l’Université de Likasi

Likasi, 31 janvier 2024 (ACP).- La criminologie a été mercredi, au centre d’un séminaire présidé par le recteur de l’Université de Likasi (Unili), dans la province du Haut-Katanga (sud-est de la République démocratique du Congo), a appris l’ACP de source académique.

« A la criminologie, nous formons des gens capables  de « problématiser » tout ce qui dérange la bonne marche de la société afin de proposer des pistes de solution », a déclaré le Pr. Louis Mpala Mbabular,  recteur de l’Unili, avant de parler d’un criminologue comme « toute personne qui a une formation en Criminologie sanctionnée par un diplôme ».

« Je  demanderai à la population de Likasi de s’approprier de la criminologie et surtout qu’ici à l’Unili, nous avons l’avantage d’organiser la vocation jour et soir. Particulièrement pour vous les grandes personnes, c’est une occasion de faire la vocation soir étant donné vos multiples occupations dans la société », a-t-il souligné, tout en  invitant les participants à l’inscription et à remplir les conditions lues par le chef de travaux Pierrot Monzi, qui assume les fonctions de Directeur adjoint de l’Ecocrim /Unili.

Un criminologue  s’intéresse à tout ce qui ne va pas. C’est-à-dire, les  problèmes, les erreurs, défauts, dysfonctionnement ou des anomalies, qui peuvent être liées aux normes, a-t-il ajouté.

Ceux qui terminent en criminologie peuvent devenir des consultants dans des entreprises ou travailler dans des centres de recherche, a rassuré le Pr. Idelphonse Tshinyama.

ACP/KHM/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet