Haut-Katanga : les jeunes kasaïens et katangais appelés à briser la haine tribale

Lubumbashi, 05 janvier 2024 (ACP).- Les jeunes kasaïens et katangais de l’espace grand-Katanga, Sud-est de la RD Congo, ont été appelés à briser la haine tribale pendant cette période de publication des résultats des élections en vue de bannir la violence et privilégier la cohabitation pacifique.

« Je lance un appel solennel à la paix et à la tolérance dans l’espace grand-Katanga face à la violence tribale qui sévit déjà dans quelques contrées de la région. Ces actes de haine tribale que nous condamnons avec la dernière énergie divisent les populations de cette partie de notre pays », a indiqué M. Patrick Katengo Mafo, ambassadeur universel de la paix et président national du Forum national de la jeunesse (FNJ), dans un message qu’il a lancé à partir de la ville Lubumbashi.

« J’exhorte, à travers les églises de réveil et les confessions religieuses, les jeunes et toutes les couches sociales à œuvrer ensemble pour promouvoir le vivre-ensemble et d’éviter toutes formes d’hostilités qui peuvent fragiliser l’unité nationale », a-t-il ajouté.

Patrick Katengo a invité les jeunes à être vigilants vis-à-vis des politiciens en mal de positionnement et à la quête de leurs intérêts égoïstes. 

« Nous pouvons éviter de tomber dans leurs pièges en refusant des propos ou des actes séparatistes. Et cela par l’amour de la République, car nous l’avons comme mère et patrimoine commun », a-t-il souligné.

Il a, par ailleurs, demandé à tous les acteurs sociaux, religieux et politiques d’être des vrais ambassadeurs de la paix pour l’unité et le développement du pays.ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet