Haut-Uele: la situation sécuritaire est relativement calme dans la ville d’Isiro. ( Col. Éric Mpereza Byamungu)

Isiro, 02 fevrier 2024(ACP).- la situation sécuritaire est relativement calme dans la ville d’Isiro, chef-lieu de la province du Haut-Uele, au nord Est de la République démocratique du Congo, non obstant, les quelques cas des petits voleurs signalés, à déclaré ce vendredi 2 février 2024, le numéro un du commandement de la ville d’Isiro, le colonel, Éric Mpereza Byamungu, devant la presse d’Isiro. C’était dans son bureau de travail situé dans le centre ville.

 » La situation générale de la ville est calme, sauf les cas isolés des petits voleurs bien-sûr, mais c’est grâce aussi à la collaboration de la population que nous arrivons à maître la main sur ces voleurs. Nous avons mis des dispositifs en tél sorte que, nous soyons toujours plus proche de la population, comme la loi l’exige, nous sommes une police de proximité et nous le faisons d’une manière professionnelle, pour être avec elle, partant des autorités de la ville, le maire, les bourgmestres, les Chefs des quartiers, d’avenues, et même la population qui parmis elle, nous donnent les informations qui nous aident a démanteler les petits groupes » à rassuré le col. Éric Mpereza Byamungu.

Ajouter que  » Il ya une bonne collaboration entre la police et la population et le résultat, c’est l’accalmie que vous êtes entrain de vivre aujourd’hui. Concernant le nombre des éléments de la police à travers la ville d’Isiro, ce qui est vrais, est que notre population ne cesse de s’accroître, la démographie est grandissante par rapport à l’époque où nous sommes arrivé à Isiro( 50.000 en 2014 et actuellement, nous sommes à 1745000 habitants, trois fois plus grand, selon le rapport du dernier recensement de la ville comme nous présenté par le maire ».

Parlant de l’effet des éléments de la PNC dans la ville, le Col. Éric Mpereza Byamungu, à souligné par la suite que  »Nous sommes entrain de recruter. Le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à déjà donné cet ordre, pour pouvoir gonfler nos effectifs, pour supplée à des insuffisances que vous constaté.

Plus la population accroît, plus nous avons besoin que les effectifs de nos éléments puisse s’augmenter. S’il y’a ceux là, qui sont entrain d’attendre, qu’ils viennent. Il ya des conditions d’éligibilité pour devenir policier, il faut d’abord être de la nationalité Congolais, être âgée entre 18 à 35 ans, être célibataire, être de bonne vie et moralité, un casé judiciaire Vierge, au delà  avoir un diplôme d’État  ou plus.

Le numéro un du commandement ville, n’a pas manqué de révélé les difficultés qu’ils éprouvées pour l’accomplissement de de leurs mission régaliennes, dont la mobilité pour les différentes intervenants, avant de dicté un numéro vers, +243 815 454 178, pour obtenir l’intervention  de la police nationale congolais dans la ville d’Isiro. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet