Ituri : les armes continuent de prolonger le cycle de violences (Evêque de Mahagi-Nioka)

Aru, 21 avril 2024 (ACP).- Les armes continuent à prolonger le cycle de violences dans la province de l’Ituri dans le Nord-est de la République Démocratique du Congo, a appris samedi l’ACP d’une déclaration.

« Les fils et filles du pays qui ont pris des armes, qu’ils sachent que ce n’est pas les armes que nous allons résoudre le problème puisque le cycle de violences va se poursuivre, le sang va continuer de couler et le nombre des morts va continuer à augmenter. C’est ainsi que j’appelle ces groupes armés à déposer les armes », a déclaré Mgr Sosthene Ayikuli, l’évêque de Mahagi-Nioka Adjua, lors de l’ordination d’un Abbé à la paroisse Santa Maria Virgo et mater au centre de négoce d’Ariwara en territoire d’Aru.

A lui d’ajouter : « nous avons toujours l’espoir que la situation pourra s’améliorer et nous demandons à la population de garder l’espérance mais aussi de prier pour le retour de la paix, être artisan de la paix, voilà ce que je peux souhaiter pour que nous ne perdions pas l’espérance ».

L’évêque de Mahagi-Nioka a invité la population de la province de l’Ituri en particulier et celle se trouvant dans l’est du pays, victimes de conflits armés, de ne pas perdre espoir parce que a-t-il signifié chaque chose à un début et une fin.

« La nuit peux durer autant que ça peut durer, l’obscurité peut être opaque mais au bout il y a toujours une pointe d’espérance que nous demandons à toute la population de l’est de la République démocratique du Congo », a-t-il dit.

Il a enfin encouragé le gouvernement congolais dans ses efforts de rétablissement de la paix à travers les forces de sécurité et de la défense qui ont la mission de mettre hors d’état de nuire les malfrats qui portent atteinte à la quiétude de paisibles populations. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet