Kasaï Central : inhumation des corps de deux professionnels des médias à Kananga

Kananga, 25 mars 2024 (ACP).- L’émotion a été à son comble lors des obsèques organisées en mémoire de trois professionnels des médias tués dans un accident de travail à Kananga, au Kasaï Central, dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC), a constaté lundi l’ACP.

« Ce qui est arrivé aux confrères de la Radiotélévision Nsanga a été bouleversant à plus d’un titre en raison de cette mort brutale des victimes à fleur d’âge », s’est exclamé un journaliste de l’ACP, M. Gilbert Kasanda Kabala.

Et de noter : « c’est vrai un accident reste un accident, mais celui-ci a dépassé tout entendement devant la dimension et l’étendue du drame ».

M. Jérémy Bidienzekele, Gilbert Tshimanga et François Tshitenge, respectivement journaliste et techniciens, sont tombés du haut d’un pylône qu’ils tentaient de monter ensemble au profit de leur Radiotélévision privée.

Les deux premiers ont péri sur le champ, alors que toutes les tentatives menées pour sauver la 3ème victime se sont avérées vaines dans une structure médicale de la place.

Les tractations et les conciliabules de plusieurs jours ont abouti à un accord commun pour l’inhumation des dépouilles des concernés, une action en justice pour obtenir la réparation, à toutes fins utiles, a été ouverte à ce sujet par les familles des victimes.

Ce drame a remis à surface le fonctionnement de la plupart des médias privés au plan juridique et en matière de législation sociale, ont estimé les milieux proches des organes de régulation et d’autorégulation de secteur de la presse au Kasaï Central. ACP/ 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet