Kasaï Central : la reprise de transport dans une commune à Kananga envisagée

Kananga, 25 mars 2024 (ACP).- La reprise du transport en commun pour relier une commune au centre-ville de Kananga, au Kasaï Central, dans le centre de la République démocratique du Congo, a été préconisée par un établissement public, a appris l’ACP lundi de la direction de cette société.

« La population de la commune de Lukonga a été invitée à prendre son mal en patience dans la perspective de la reprise, au début du mois d’avril prochain, de la desserte des bus de la Société de transport du Congo (TRANSCO) », a rassuré le directeur provincial de cette entreprise publique, Yves Kabeya.

Et d’ajouter : « les bus de TRANSCO seront visibles de nouveau dans cette commune, la détérioration d’une partie de la route Ilebo et de l’unique voie d’accès à Lukonga nous avait contraint de suspendre momentanément nos activités dans cette entité administrative ». 

M. Yves Kabeya a rappelé, à cette occasion, la détermination de son établissement de répondre à sa mission d’assurer le transport en commun suivant les normes en la matière au profit surtout des personnes démunies.

«L’objectif premier de TRANSCO est d’assurer le transport en commun, en priorité, de cette catégorie des compatriotes », a-t-il relevé, avant d’inviter les usagers à dénoncer toute forme d’antivaleurs décelées dans le chef de son personnel.

« La tarification d’une course fixée à 500 FC à l’exception de 1.000 FC pour l’axe Kananga-Tshikaji », a indiqué le directeur provincial de Transco.

Outre la ligne Katoka2-Tubuluku à certaines heures de la journée, le TRANSCO dessert également la liaison Notre Dame-Tubuluku et Clinique Pax-Tshikaji via la commune de la Nganza.

En dépit de la dégradation de la majorité de la chaussée urbaine de Kananga, la société transco dessert la ville grâce à son parc automobile de cinq bus. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet