Kinshasa : un séminaire de mise à niveau destiné aux élus de l’AFDC-A et l’AEDC-A

Kinshasa, 28 janvier 2024 (ACP).- L’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés a annoncé la tenue bientôt à Kinshasa, d’un séminaire de mise à niveau et de bonne conduite, destinés à tous ses élus ainsi qu’ à ceux du regroupement politique AEDC-A, a appris l’ACP, dimanche, de source du parti.

 « Très bientôt, vous serez invités à Kinshasa pour un séminaire de mise à niveau et de bonne conduite », lit-on dans une lettre d’instruction de l’AFDC-A parvenu dimanche à l’ACP, signé par son autorité morale, Professeur Modeste Bahati Lukwebo.

Ce séminaire qui  s’étalera sur plusieurs modules, renforcera  les capacités de nouveaux élus afin de les prédisposer non seulement à vendre positivement l’image de marque reconnue à ces deux regroupements, mais surtout à leur apprendre à œuvrer pour l’intérêt du peuple congolais qui les a mandatés au Parlement, aux assemblées provinciales et aux conseils communaux, ont renseigné par ailleurs les communicateurs de l’AFDC.

Selon la même source, la rencontre garantira également l’unité de regroupements et donnera à tous les participants la même compréhension de la manière dont l’action parlementaire doit être menée, du moins pour les nouveaux venus. Les participants seront conviés à s’approprier et adhérer à la vision du Chef de l’Etat qui a décidé d’amorcer une nouvelle dynamique de développement dans le cadre de son second mandat à la tête du pays, a-t-on indiqué.

Les élus de ces deux regroupements ont été invités, par ailleurs,  à faire preuve de discipline, fidélité, loyauté et respect de leurs engagements en résistant à toute forme de sollicitation extérieure ou à toute alliance ou négociation.

Modeste Bahati a appelé tous les élus sous la couleur de l’AFDC-A de s’abstenir d’accepter des promesses fermes de corruption en prévision des élections des gouverneurs, sénateurs, des maires, bourgmestres et d’autres, en marge de la formation du Gouvernement central. « Ces faits graves les exposent à des sanctions sévères pouvant nous amener à exécuter les actes d’engagement signés lors de la validation des candidatures », a prévenu le speaker de la Chambre haute du parlement.

« Le pouvoir de négocier ou de nouer des alliances revient à l’autorité morale ou à ses représentants mandatés. Cela n’empêche à tout élu ou à tout autre camarade de me soumettre des propositions de partenariat ou d’alliance pour l’intérêt commun », a-t-il martelé.

L’autorité morale de l’AFDC-A a rassuré par la même occasion de sa détermination de préserver les intérêts supérieurs de ses deux organisations politiques et du peuple congolais.

Modeste Bahati a en outre adressé ses vœux de Nouvel An 2024 à tous les membres de ses deux regroupements et ses félicitations aux élus à qui il a souhaité un fructueux mandat.

Dans un autre registre, l’AFDC a précisé qu’aucun élu n’a quitté les regroupements.

« Les 36 élus nationaux et 78 provinciaux  de l’AFDC-A et sa mosaïque demeurent intacts et loyaux à l’autorité morale Modeste Bahati », a renseigné Philippe Undji, l’un des cadres du ‘’parti de la houe’’.

ACP/Célestin Lutete

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet