Kongo Central : interdiction d’ériger des marchés pirates à Matadi

Matadi, 17 mars 2024 (ACP).- La décision d’interdiction d’ériger des marchés publics à Nzanza, une des trois communes de Matadi, dans la province du Kongo Central (sud-ouest de la République démocratique du Congo), a été communiquée par l’autorité municipale aux administrés, a appris l’ACP dimanche de source administrative.

« Nous, autorités politico-administratives, et l’ensemble des acteurs de la société civile, nous devons réaliser une éducation populaire pour faire comprendre les dangers et les conséquences de ces marché », a déclaré Michel Mingiele, bourgmestre adjoint de la commune de Nzanza, lors d’une rencontre avec les chefs des quartiers.

« La commune continue d’étudier les voies et moyens pour éradiquer ce phénomène sur l’ensemble de la municipalité », a-t-il ajouté.

Des éléments des forces de l’ordre invités à lutter contre ces marchés pirates sont visiblement à bout de souffle, car ils sont obligés de rester tous les jours et des heures durant pour évacuer les vendeurs qui finissent par revenir là où ils ont été chassés, a-t-il noté.

Des abords des tronçons routiers de la commune de Nzanza sont aujourd’hui des véritables places où sont érigés ces marchés pirates, qui débordent jusqu’à occuper une bonne partie de la chaussée. ACP/ C.L

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet