Lancement de la campagne de recouvrement forcé de la vignette automobile à Kinshasa

Kinshasa, 27 octobre 2023 (ACP), – La campagne de recouvrement forcé de la vignette automobile a été lancée vendredi à la place victoire, dans la commune de Kalamu, dans l’Ouest de Kinshasa, en République démocratique du Congo, lors d’une itinérance de travail du directeur général de la régie financière urbaine.

« Nous avons fait un communiqué à travers lequel il a été demandé à la population kinoise de pouvoir se conformer par rapport au paiement de l’impôt sur les véhicules et la taxe spéciale de la circulation routière dont la vignette est le document qui matérialise sa régularité. Bon nombre des gens n’ont pas répondu à l’invitation de la DGRK pour le paiement volontaire malgré le moratoire largement dépassé », a déclaré Eddy Mfumumpoko, le directeur général de la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK).

Et de rappeler: «Il faudrait que chacun de nous sache que l’Etat n’a pas d’autres moyens de sa politique que le paiement des impôts et taxes. Le constat que nous avons fait sur le terrain est que, comme vous le savez, la population congolaise d’une manière générale et kinoise en particulier, n’a pas le civisme fiscal ».

Après le lancement de cette campagne de recouvrement forcé de la vignette automobile exercice triplé 2021-2022-2023, le directeur général de la régie financière de Kinshasa a procédé sur place au contrôle des véhicules déjà en règle de paiement. Quelques non en règle de paiement ont été immobilisés et envoyés à la fourrière.

Répondant à la question relative aux inquiétudes de la population en rapport avec les éventuels embouteillages que pourrait provoquer cette campagne de recouvrement forcé durant la période de son exécution, le directeur général de la DGRK a rassuré que cette régie travaille en étroite collaboration avec la police spécialisée dans la régulation de la circulation routière. 

La campagne de recouvrement forcé des vignettes 2021, 2022 et 2023 ce vendredi 27 octobre va se poursuivre jusqu’au mois de janvier 2024, a souligné le directeur général de la DGRK. Elle a été reportée plusieurs fois après la phase de recouvrement volontaire lancée en juin 2023. Le premier report avait pour raison l’organisation des neuvièmes jeux de la francophonie. S’en est suivi un autre suite à un moratoire sollicité début septembre par l’Association des chauffeurs du Congo (ACCO). ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet