Maniema : la carence des juges occasionne le disfonctionnement de la justice civile  (Une structure des droits humains)

Kindu,  15 février. 2024 (ACP).- Le secrétaire exécutif de l’Ong Haki za Binadamu a fustigé le disfonctionnement de la justice civile dans la province du Maniema, faute de juges dans presque toutes les juridictions de l’ordre judiciaire dans cette partie de la RDCongo.

«La carence des juges dans certaines juridictions de l’ordre judiciaire de la province du Maniema est à la base du disfonctionnement de  la justice civile ; il en résulte que plusieurs dossiers ne sont pas traités avec comme conséquences notamment le surpeuplement des centres de détention et des prisons. Il s’agit ni plus ni moins d’une violation flagrante des droits des détenus par un pouvoir classique en charge de veiller au respect et à la protection des droits et de la liberté fondamentale des citoyens », a révélé Raphael Upelele Lokenge.

 « La province du Maniema compte sept  tribunaux de paix et quatre tribunaux de grandes instances qui ne fonctionnent chacun qu’avec le président et un seul juge, la majorité de magistrats affectés dernièrement se faisant toujours attendre », a-t-il renchéri avant de solliciter l’implication de l’autorité provinciale et des notabilités du terroir dans l’amélioration des conditions de travail des magistrats.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet