Nord-Kivu : la société civile s’insurge contre la montée de l’insécurité à Ngangi3

Nyiragongo, 25 février 2024 (ACP).- La de l’insécurité caractérisée par des cas de vol à mains armées, des assassinats, et extorsions des biens de paisibles citoyens à Ngangi3 dans le territoire de Nyiragongo dans l’Est de la RDC, inquiète la société civile de cette partie du Nord-Kivu.

« Il ne se passe  plus trois jours sans qu’on ait enregistré l’un des cas cités dans ce village de Ngangi3. Ça commence à prendre des allures beaucoup plus inquiétantes contre lesquelles, nous demandons aux autorités de renforcer des effectifs militaires et policiers dans notre entité pour voir comment mettre fin à ces actes répréhensibles qui mettent mal à l’aise les pauvres habitants dudit village », a indiqué M. Safari Bausi, président de cette organisation citoyenne dans ce village.

Le cas le plus récent, a-t-il révélé, est celui enregistré la nuit du samedi au dimanche 25 février 2024, par lequel, un groupe d’hommes armés ont fait irruption dans deux maisons de cette agglomération, dans lesquelles, ils ont emporté une somme importante d’argent  et plusieurs biens de valeur, après qu’ils aient blessé cinq personnes par balles, qui se trouvent présentement dans les structures des soins dans la contrée pour des traitements appropriés.

Cet acteur de la société civile de Nyiragongo, appelle aussi à la surveillance de certains jeunes qui passent leur temps en train de se droguer et siroter des boissons fortement alcoolisées qui peuvent les entraîner à la commission de ces actes abominables.

« Nous ne devons pas faire fi de ces jeunes qui passent la journée en train de boire des boissons fortement alcoolisées, en nous posant la question de savoir d’où tirent-ils l’argent pour se procurer régulièrement de la boisson ? D’où les avoir à l’œil nous parait inévitable dans le présent contexte sécuritaire », a-t-il enfin proposé.

Ngangi3 est l’un des villages du territoire de Nyiragongo où on note ce dernier temps, la circulation illégale d’armes qui se trouvent entre les mains de civils se faisant passer pour les patriotes résistants dits « Wazalendu ».ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet