RDC : la Monusco va se retirer dans un processus de collaboration (Secrétaire général adjoint de l’ONU)

Bukavu, 03 février 2024 (ACP).- La Mission onusienne en République démocratique du Congo (Monusco) va se retirer et transférer ses installations au gouvernement Congolais dans un processus de collaboration, a appris samedi l’ACP au cours d’une audience.

« La Monusco va se retirer et transférer ses installations au gouvernement congolais dans un processus de collaboration pour que ce désengagement soit le plus réussi possible et que la population en tire bénéfice »,  a déclaré Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint de l’ONU en charge des opérations de paix.

M. Lacroix a,  à l’issue de cette audience lui accordée le même jour à Nyamoma dans la ville de Bukavu par le gouverneur du Sud-Kivu, Theo Ngwabidje Kasi, demandé aux parties prenantes de respecter le calendrier établi pour le désengagement effectif de ses forces en RDC.

« Il y a un calendrier qui est déjà établi et nous devons le respecter pour le désengagement effectif de nos forces en RDC, de province en province, cela en parallèle avec la montée en puissance des forces de défense et de sécurité de la République démocratique du Congo », a-t-il souligné. 

Le Secrétaire général adjoint de l’ONU a parlé des  acquis qui  sont à consolider en matière de la protection des civiles, le maintien de la paix mais aussi en matière  des droits de l’homme.

« En ce qui concerne des abus sexuels commis par certains éléments de la Monusco et qui ternissent dramatiquement l’image de notre institution, il faut souligner qu’il y a déjà des mesures qui sont prises en priorité afin qu’il y ait tolérance zéro envers les responsables de ces abus. D’où la raison de la présence dans notre délégation du coordinateur spécial pour l’amélioration de la réponse des Nations unies à l’exploitation et aux abus sexuels, M. Christian Saunders », a noté M. Lacroix.

De son côté, l’autorité provinciale a salué la présence de la délégation onusienne en visite dans la partie Est de République démocratique du Congo.

« Nous saluons la présence aujourd’hui dans notre province des hauts responsables de la Monusco. Nous croyons qu’avec le retrait progressif de la Monusco et la montée en puissance des FARDC, notre population sera toujours en sécurité car telle est la priorité du gouvernement tant national que provincial », a déclaré le gouverneur Théo Ngwabidje, tout en rendant hommage au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, soucieux du rétablissement de la paix sur  l’ensemble du territoire national.

Le secrétaire général adjoint de l’ONU en charge des opérations de paix a été accompagné dans sa suite par la secrétaire générale adjointe des Nations Unies à la stratégie de gestion,  à la politique et à la conformité,  Mme Catherine Pollard ainsi que la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU et cheffe de la Mission onusienne en RDC, Mme Bintou Keita.

ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet