Sud-Kivu : des cas d’assassinats et de pillages dénoncés à  Kamanyola

Kamanyola, 05 février 2024 (ACP).- Des nombreux cas d’assassinats et de pillages enregistrés en l’espace de deux mois à Kamanyola, territoire de Walungu, province du Sud-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo), ont été dénoncés lundi par les forces vives de cette entité, a appris l’ACP de source locale.

«Nous avons enregistré quatre cas d’assassinats par fusillade, deux enlèvements et plusieurs pillages à répétition dans le groupement de Kamanyola, en deux mois seulement dans cette entité jadis appelée paradis de sécurité dans le territoire de Walungu », a déclaré Me Joséphine Mugoto, présidente de la société civile de Kamanyola.

« La mort par fusillade du directeur de l’école primaire Kashenyi, feu Justin Gumaguma, la mort par fusillade d’un couple et la blessure par balle de Mweze, traduit la montée exponentielle de l’insécurité à Kamanyola et nous devons décrier de toute notre voix afin que la sécurité revienne»,  a-t-elle ajouté.

La société civile a invité la population à contribuer au renforcement de la sécurité et  aux services de sécurité de redoubler d’efforts pour un retour rapide à la paix. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet