Sud-Kivu : échange d’expérience entre les structures communautaires de paix à Uvira

Uvira, 26 janvier 2024 (ACP).- Une session d’échange d’expérience entre les structures communautaires de paix a été organisé, vendredi à Uvira, une ville de la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo, par le Centre de développement intégral de l’enfant rural (Cedier), a appris l’ACP des sources associatives.

« Cette activité vise à contribuer à la capitalisation des apprentissages issus de la diversité du travail des structures communautaires engagées dans les actions de paix et de cohésion sociale, en vue de l’amélioration de programmes et des interventions de paix selon le contexte de chaque zone. Elle cherche à partager les expériences spécifiques liées au travail des communautés (structures communautaires) en ce qui concerne leur engagement dans le renforcement de la paix et cohésion sociale mais également à capitaliser les apprentissages les plus significatifs des uns et des autres au regard des contextes spécifiques, les approches et leur niveau d’incidence sur la cohésion » a déclaré le chargé de programme du CEDIER, Armel Rusake Rutebeza.

Il a ajouté que cet atelier offre aux personnes engagées dans la mise en œuvre des activités de paix et de cohésion, un espace leur permettant de partager leurs expériences liées au type d’actions menées par les uns et les autres au regard de leurs contextes respectifs ainsi que les approches de mises en œuvre.  

M. Rusake Rutebeza a fait remarquer que les participants ont axé leur discussion sur différentes approches visant également à accroitre l’implication des jeunes, des femmes et des hommes dans le processus de recherche des solutions dans le but d’amener les victimes des affres des conflits à devenir eux-mêmes l’unité de transformation.

« Cette implication vise à propulser les personnes affectées par les conflits d’être progressivement résilients et de générer de nouvelles perspectives de paix qui s’adaptent aux contextes et à leurs évolutions » a-t-il dit.

Ces assises s’inscrivent dans le cadre du projet Ma responsabilité pour la paix et la cohésion sociale dans la mairie d’Uvira qui est financée par la Coopération Allemande GIZ, signale-t-on. 

ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet