Sud-Kivu : glissement de terrain à Buhozi, des chercheurs préconisent des solutions d’urgence

Bukavu, 7 mars 2024 (ACP).- Des solutions d’urgence ont été préconisées par des chercheurs pour limiter le glissement de terrain à Buhozi, dans le territoire de Kabare, au Sud-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo, a appris l’ACP jeudi de source locale.

« Le curage de la rivière Kamagema de Panzi à Bukavu et le respect de dix mètres d’emprise des rives de la rivière Ruzizi sont entre autres solutions préconisées pour limiter le glissement de terrain à Buhozi dans le territoire Kabare », a déclaré le Dr. Maki Mateso, chercheur au centre des recherches en sciences naturelles (CRSN-Lwiro), à l’issue d’une séance de présentation, à l’hôtel mont Kahuzi de Bukavu, des résultats d’une étude menée en collaboration avec des chercheurs de l’Université officielle de Bukavu (UOB) à la fin du mois de février 2024.

« Nous recommandons aussi la délocalisation des habitants vivants sur le site qui présente un danger ainsi qu’une intervention du gouvernement et des organisations non-gouvernementales pour la prise en charge des habitants dont les habitations ont été touchées par cette catastrophes. Un système de surveillance permanent de ce phénomène  sera mis en place pour prévenir le danger dans l’avenir», a-t-il poursuivi.

Parmi les causes à la base de cette catastrophe naturelle, ces chercheurs ont cité notamment des fortes pentes, l’humidité du sol et du fait que l’endroit se trouve dans une région sismique.

Pour ce chercheur du CRSN-Lwiro, il faut la création d’un système d’alerte en faveur de la population riveraine en cas d’obstruction de la rivière Ruzizi, pour prévenir les dangers qui peuvent subvenir en cas de catastrophe.

Présent à cette activité, le commissaire provincial en charge de l’environnement, Potient Kazunguziwa, a sollicité le concours de tout un chacun afin de trouver des solutions durables à ce problème de glissement de terrain. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet