Sud-Kivu : pour le déploiement des policiers à Kamanyola après le départ de la Monusco

Bukavu, 1er mars 2024 (ACP),-Environ trois cents éléments de la police nationale congolaise seront déployés pour occuper la base du contingent pakistanais de la Monusco cédée au gouvernement congolais à Kamanyola au Sud-Kivu dans l’est de la République démocratique du Congo, a appris l’ACP de source officielle.

« Le déploiement de ces éléments de la police nationale congolaise dont une moitié avec l’armée est déjà à Kamanyola se justifie pour éviter un vide sécuritaire après le départ de la Monusco », a dit le vice-gouverneur et gouverneur intérimaire du Sud-Kivu, Marc Malago.

Par ailleurs, le commissaire provincial de la police, le général Roger Isiyo a pour sa part pris l’engagement de pérenniser les acquis de ce contingent pakistanais en vue de préserver la paix, la quiétude avec professionnalisme et dans le respect de droits humains.

En plus de cette base de la Monusco, la police hérite de deux véhicules d’intervention et d’un commissariat en cours de construction à Kamanyola. Le contingent pakistanais de la Monusco avait pour mission de sécuriser la population et ses biens sur l’axe Kamanyola-Lemera en passant par Katogota et Luvungi dans la plaine de Ruzizi dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet