Sud-Kivu: suspension de  grève du personnel administratif à l’assemblée provinciale

Bukavu, 22 février 2024 (ACP).- Le personnel administratif de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu dans l’est de la RD Congo a suspendu la grève observée depuis plus de deux semaines pour ouvrir une voie à l’installation du bureau provisoire de cet organe délibérant, a appris l’ACP de source syndicale.

« La suspension momentanée de la grève à partir du mercredi 21 février 2024 afin de permettre la tenue de la plénière inaugurale de la session extraordinaire et l’installation du bureau provisoire qui sera l’interlocuteur valable auprès de l’exécutif pour el recouvrement des arriérés de dotation de l’assemblée provinciale », a souligné Bernard Nyahungu Safari dans un communiqué rendu public.

Selon le compromis issu des négociations ayant impliqué le gouverneur intérimaire du Sud- Kivu, Marc Malago Kashekere, les nouveaux élus et la délégation syndicale : « les députés  ont pris l’engagement à faire recouvrer auprès de l’exécutif provincial des arriérés de dotation avant le 15 mars 2024 étant donné qu’actuellement les comptes de la province du Sud-Kivu sont vides ».

Les nouveaux élus provinciaux appelés à se faire identifier au secrétariat administratif de l’organe délibérant

Le bureau administratif de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, dans un communiqué officiel publié mercredi, a appelé les nouveaux élus provinciaux à se faire enregistrer au secrétariat administratif de cet organe délibérant, a appris l’ACP.

« Les nouveaux députés élus du Sud-Kivu sont invités à se faire identifier et enregistrer au secrétariat administratif de l’assemblée provinciale, sis avenue P.E. Lumumba n°19 en commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu, pour des formalités d’accueil diverses qui se feront entre jeudi 22 et vendredi 23 février 2024, de 9heures à 15heures », note en substances ce communiqué signé par le directeur administratif de l’assemblée provinciale, Charles Buhendwa Mudahama.

Il sied de noter que le personnel administratif de l’assemblée provinciale a suspendu momentanément son mouvement grève initiée depuis le 05 février dernier, date à laquelle était prévue la rentrée parlementaire à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, d’où aucune activité parlementaire n’a été tenue au sein de l’hémicycle depuis ce jour.

Le but de la grève était d’appuyer leurs revendications de payement des arriérés à savoir,  12 mois non payés de la part du gouvernement national et 20 mois réclamés auprès de l’exécutif provincial.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet