Tshopo : 12.000 foyers améliorés consommés l’année 2023 par les habitants de Kisangani (association des fabricants)

Kisangani, 08 février 2024 (ACP).- Douze mille (12.000) foyers améliorés ont été achetés durant l’année 2023 par les habitants de la ville de Kisangani, chef-lieu de province de la Tshopo, dans le nord-est de la République Démocratique du Congo, a appris jeudi l’ACP de source locale.

«Sur 15.000 foyers améliorés produits et mis en vente tout au long de l’année 2023, 12.000 soit 80 % ont été achetés par les habitants de Kisangani » , s’est réjoui le président de l’Association des fabricants des foyers améliorés de la province de la Tshopo (AFFAPT), Robert Bondo.

Il attribue la réussite de la consommation des foyers améliorés au bienfondé de ces ustensiles de cuisine, notamment, à la réduction sensible de la consommation en combustibles entre 35 à 46 % par rapport au foyer traditionnel. Aussi de réduction  de 18 % du temps de cuisson.

Dans son plan opérationnel pour l’année en cours, cette association composée de trente-sept (37) microentreprises membres, attend produire et commercialiser 30.000 foyers améliorés pour inciter les habitants de Kisangani à opter pour les foyers améliorés.

D’autres activités comme  formations, renforcement des capacités et échanges d’expériences au niveau national et des foires, l’équipement en four dans chaque commune des résidences des fabricants membres, sont prévus au courant de l’année 2024.

A travers ces activités, l’AFFPT appuyée par le centre de recherche forestière  internationale (CIFOR) financé par l’Union européenne, entend pousser les ménages à migrer vers l’utilisation des foyers améliorés qui consomme moins de charbon de bois.

D’après un rapport publié en 2021 par CIFOR en partenariat avec Enabel, le PNUD et l’Organisation OCEAN, les habitants de Kisangani consomment plus de 2,7 millions m3 de bois-énergie par an.

Face au manque d’alternatives,  huit ménages sur dix utilisent régulièrement le charbon de bois pour la cuisson des repas, ce qui exerce une pression énorme sur les forêts proches de la ville.

Selon l’étude, à Kisangani seulement 16 % des ménages utilisent un foyer amélioré, dont beaucoup sont de mauvaise qualité.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet