Tshopo : l’axe routier Kisangani-Basoko dans un état d’impraticabilité (Administrateur de territoire)

Basoko, 25 octobre 2023 (ACP).- L’axe routier Kisangani-Basoko, long de 275 km au Nord-est de la République démocratique du Congo, est dans un état d’impraticabilité, lequel est à la base de l’enclavement du territoire de Basoko, a appris, mercredi à l’ACP, de source administrative.

« Le territoire de Basoko est presque enclavé sur le plan terrestre, à cause de l’impraticabilité de la route qui mène vers Kisangani. Il est difficile aujourd’hui de prendre le véhicule de Kisangani pour Basoko », a indiqué l’administrateur de territoire, André Tshilonda.

« On peut quitter Kisangani jusqu’à Ileko voire même à Eyabolonde, c’est un peu passable, mais à partir de Bokondo route pour atteindre Basoko, c’est un calvaire où à cet endroit le redoutable est signalé au village Bomese dont la route est quasi délabrée sur une distance de 7 km », a-t-il précisé.

L’autorité territoriale fait savoir que sa population est obligée d’emprunter le fleuve Congo et la rivière, considérés comme l’unique voie de sortie pour arriver à Kisangani où le risque est quasi permanent avec des baleinières qui ne sont plus en bon état à cause de leur vétusté.

« Nous utilisons actuellement des baleinières qui sont archaïques avec tous les risques possibles de naufrage à chaque fois sur le fleuve Congo et sur la rivière Aruwimi », s’est-il indogné.

A en croire, l’administrateur Tshilonda, si rien n’est fait en terme d’intervention, la situation sera désastreuse étant donné que la population de son entité ne vit généralement que du commerce et des activités champêtres.

A cet effet, il a lancé un appel pathétique aux autorités provinciales afin que la route Kisangani-Basoko soit réhabilitée pour permettre à sa population d’avoir la facilité d’atteindre Kisangani sans beaucoup de difficultés.

Il sied de rappeler que le territoire de Basoko est un territoire à vocation agricole où le riz est cultivé en grande échelle et d’autres produits alimentaires, ce qui contribue à une partie à l’économie provinciale. On y trouve également des sociétés agricoles implantées dans cette entité, en l’occurrence Les Plantations des huileries du Congo (PHC) basées dans la localité de Lokutu. ACP/C.L

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet