Tshopo : le pont Lombo long d’environ 80 mètres menace d’effondrement en territoire d’Opala

Opala,  15 février 2024(ACP).-  Le pont Lombo long d’environ 80 mètres jeté sur la rivière portant le nom en territoire d’Opala  dans la province de la Tshopo (Nord-est de la RDCongo) menace de s’effondrer à cause de son état vétuste, a appris jeudi l’ACP, de source administrative.

« L’état actuel du pont Lombo jeté sur la rivière Lombo nous inquiète, surtout que c’est depuis sa construction par l’homme blanc en 1958  que cela n’a jamais été réhabilité.  C’est pourquoi je suis en train de crier aux autorités et aux filles et fils du territoire d’Opala pour qu’il y ait une  intervention. Et si rien n’est fait le pont risque de s’effondrer », a confié jeudi à l’ACP, l’administrateur du territoire d’Opala, Médard Elonge Konga.

Et d’ajouter : « ce pont est d’une grande importance.  Imaginez-vous c’est sur l’axe Kisangani-Opala. Et quand le pont va s’effondrer ça deviendra compliquer pour les enfants qui étudient dans les lycées et collèges qui se trouvent du côté de la paroisse Yaoleka du Sacré cœur qui passent par ce pont ».

L’autorité territoriale craint son effondrement qui risque d’occasionner des morts surtout que personne ne connaît pas comment cet ouvrage se présente dans la profondeur.

Cette infrastructure  avait été jetée sur la rivière Lomami, à la suite du décès d’un prêtre blanc qui était tombé dans ce cours d’eau  avec sa jeep, où il n’y avait pas moyen de le sauver.

Signalons que le territoire d’Opala risque d’être non seulement enclavé davantage, mais aussi la situation socio-économique des populations de cette contrée serait en danger au cas où les autorités compétentes n’interviendraient pas pour la réhabilitation dudit pont au regard de son emplacement dans le milieu considéré comme la principale voie  d’accès pour les usagers en provenance de Kisangani pour Opala et vice versa.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet