Un mandat d’amener contre le pasteur d’une église pour viol d’enfant

Kinshasa, 10 janvier 2024 (ACP).-Un mandat d’amener a été émis mercredi, contre le pasteur de l’église « Primitive » pour viol d’enfant, par le parquet près le tribunal de paix de Muanda, province du Kongo central, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo, a-t-on appris d’un document.

« Vu les pièces de procédure inscrite à charge de Pierre Kasongo, pasteur de l’église Primitive, résidant à Muanda, inculpé de viol d’enfant, infraction prévue par la loi portant protection de l’enfant. Vu l’article 15 du code de procédure pénale, ordonnons que le susdit précité soit arrêté et amené », a-t-on lu dans le mandat d’amener signé par Richard Vunda Tukikiana, officier du ministère public près le Tribunal de paix de Muanda.

« Nous requérons tous les dépositaires de la force publique de prêter  main forte en cas de nécessité pour l’exécution du présent mandat », a précisé le document.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux, on voit le pasteur connu plus sous le nom de « Pierre Kas » se marier à une jeune fille que plusieurs estiment être mineure dérogeant ainsi aux dispositives légales interdisant toutes formes de mariage avec ou des personnes ayant moins de 18 ans d’âge. Le pasteur a épousé plusieurs femmes dont celle-ci vient s’ajouter sur la liste.

ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet